La genèse du premier projet d’écriture des Libres Assiégés de Dionysios Solomos : une approche génétique

par Kostas Pavlou

Thèse de doctorat en Etudes Grecques

Sous la direction de Henri Tonnet.

Soutenue le 27-01-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .

Le jury était composé de Henri Tonnet, Massimo Peri, Daniel Ferrer, Constantin Bobas.


  • Résumé

    C’est la genèse du premier projet d’écriture des Libres Assiégés de Dionysios Solomos qui constitue le sujet de cette thèse. Il s’agit d’un texte inachevé, dont la réception est, en tant que telle, exclusivement issue d’éditions posthumes. La thèse est divisée en trois parties : dans la première nous entreprenons un examen critique des plus influentes éditions posthumes de l’œuvre de Solomos, en mettant l’accent sur leur incapacité à rendre compte des processus de la genèse. Nous y entreprenons, d’autre part, de déplacer l’examen de la genèse du champ de la philologie, laquelle donne la primauté au texte, au champ de la critique génétique, laquelle donne la primauté à l’avant-texte. Dans la deuxième partie, nous essayons de constituer et de lire l’avant-texte, ce qui nécessite un nouveau classement chronologique des feuillets à l’intérieur du dossier et une nouvelle transcription des manuscrits, classés à part dans un deuxième volume de format A3. Dans la troisième partie, nous faisons une tentative de lecture et d’interprétation de la genèse, tout en nous concentrant sur le problème de la compréhension des tracés et la reconstruction relative de la spatio-temporalité de l’écriture dans la genèse des Libres Assiégés.

  • Titre traduit

    The genesis of the first writing project of Dionysios Solomos’The Free Besieged : a genetic approach.


  • Résumé

    The genesis of the first writing project of Dionysios Solomos’ The Free Besieged, a text in an unfinished state, the perception of which resides exclusively on its posthumous editions, constitutes the subject of this thesis. The thesis is divided in three parts: in the first one we attempt a critical survey of the most influential posthumous editions; these fail, in our view, to take into consideration the writing process of the poem, and we propose a different approach, that of the genetic criticism, which in contrast with philology, whose field of interest is the text, focus on the pre-text. In the second part we attempt a reading of the pre-text; for the needs of this task we proceed to a new chronological classification of the manuscripts and a new diplomatic transcription (Vol. II). In the third part we attempt a reading and an interpretation of the writing process, focussing on the problem of understanding and reconstructing the spatio-temporality of writing in the genesis of the Free Besieged.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.