Le recrutement des auxiliaires de l’armée romaine sous le Haut-Empire dans l’Occident romain

par Sébastien Gallet

Thèse de doctorat en Histoire Ancienne

Sous la direction de Yann Le Bohec.

Soutenue le 13-02-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .

Le président du jury était Pierre Cosme.

Le jury était composé de Yann Le Bohec, Pierre Cosme, Cornelie Wolff, Giusto Traina.


  • Résumé

    Les unités auxiliaires sont une société militaire singulière. Notre travail concerne les deux principaux types d’unités auxiliaires - ailes et cohortes - sous le Haut-Empire, c’est-à-dire du début du règne de l’empereur Auguste en 27 avant notre ère jusqu’au début du règne de l’empereur Dioclétien en 284 de notre ère. Sont prises en considération les recrues des unités auxiliaires se trouvant dans les provinces occidentales de l’Empire. Il s’agit avant tout d’une étude statistique du recrutement individuel appuyé sur un corpus épigraphique qui recense l’ensemble des combattants ayant laissé une trace documentaire. Elle cherche à préciser la composition juridique et ethnique des troupes et son évolution en fonction du temps, des unités et du rang. Elle doit aussi permettre de caractériser l’évolution des modalités du recrutement des auxiliaires. Il s’agit surtout de percevoir dans quelle mesure ces troupes se romanisent, voire sont un élément fort de la diffusion de mœurs romaines auprès des populations indigènes et barbares de l’Empire. Ces unités apparaissent comme un lieu d’intense brassage juridique, ethnique et culturel. Elles ne sont pas les responsables, comme cela a été souvent écrit, d’un processus de barbarisation des armées romaines mais ont au contraire diffusé des droits juridiques et une culture commune.

  • Titre traduit

    The auxilia recruitment in the Roman army under the Early Roman Empire in the Western provinces of the Empire


  • Résumé

    The auxiliary units are a specific military society. Our work deals with the two main types of auxiliary units – alae and cohorts - under the Early Roman Empire, from the beginning of the reign of Emperor Augustus in BC 27 till the beginning of the reign of Emperor Diocletian in AD 284. The recruits of the auxiliary units situated in the western provinces of the Empire are considered. It is above all about a statistical study of the individual recruitment based on an epigraphic catalogue recording all the soldiers and cavalrymen who have left writing evidence. It aims at specifying the legal and ethnic composition of the troops and its evolution depending on time units, and ranks. It has also to make possible the characterization of the evolution of auxiliaries recruitment modes. Our objective is to understand in which extent these troops become Romans and are an important factor of the Roman customs spreading among the native and barbarian populations of the Empire. These units seem to be a place of great legal, ethnic and cultural intermixing. As it was often stated, they are not responsible for a process of barbarization of Roman armies but they have spread legal rights as well as common culture.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.