Les monuments publics en Asie Mineure à l’époque flavienne

par Yann Goubin

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Nathalie de Chaisemartin.

Soutenue le 31-03-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) , en partenariat avec Orient et Méditerranée (Ivry-sur Seine, Val de Marne) (laboratoire) .


  • Résumé

    Notre étude porte sur les monuments publics réalisés en Asie Mineure sous les Flaviens (69/96 ap. J.-C.). Nos recherches ont permis de réfléchir sur le rôle des différents intervenants impliqués dans les projets et à mettre en lumière les traces de leur activité. Bien que rares, les sources textuelles, comme les dédicaces, apportent de nombreuses informations sur les évèrgètes et nous offrent parfois certains détails sur les coopérations entre les commanditaires, les épimélètes et l’administration impériale. L’étude détaillée des éléments architectoniques,en révélant des tours de mains, nous a permis d’aborder la question des structures des ateliers micrasiatiques et de proposer, pour certains, leur parcours sur les différents chantiers du dernier quart du 1e s. ap. J.-C. Cette étude s’est associée à celle des techniques de réalisation des blocs, mettant en évidence l’effort conséquent de standardisation mis en place en Asie Mineure, et plus particulièrement à Ephèse sous Domitien. Nous nous sommes également penché sur la question de la réception et de la diffusion des modèles de décor et avons mis en évidence l’influence contrastée de Rome sur les créations flaviennes micrasiatiques, en raison de la présence de traditions culturelles fortes dans cette région. Ainsi, des créations endogènes, certes limitées, montrent que des artisans locaux ont été capables d’innover, bien souvent en reformulant d’anciens modèles hellénistiques.Enfin nos recherches ont conduit à mettre en évidence l’attrait tout particulier des monuments des eaux en Asie Mineure, à travers les nombreuses réalisations balnéaires sous Vespasien en Lycie ou l’élaboration de fontaines monumentales dans la province d’Asie sous Domitien.

  • Titre traduit

    The public buildings in Asia Minor under the Flavians (69/96 A.D.)


  • Résumé

    Our study handles the question of public buildings built in Asia Minor during the flavian Period (69/96 A.D.).Our researches led us to have a reflection about the different people intervening in the projects and to showsome traces of their activity. Even if they are rare, the textual sources, such as dedications, bring manyinformations about the evergetes, and offer some details on the cooperation between the patrons, the curatorsand the imperial administration. The detailed study of the architectural elements, revealing some productionskills, allowed us to have a reflection about the structure of workshops in Asia Minor and led us to offer, insome case, a view of their course between different buildings sites of the end of the first century A.D. Thisstudy naturally got associated with others handling the question of block construction, showing the importanteffort developed to achieve standardisation in Asia Minor, and more specifically at Ephesus under Domitian.We also studied the reception and spreading of setting models and showed the contrasted influence of Rome onthe flavian creations in Anatolia, because of the presence of strong cultural traditions in this country. Thus,limited endogenous creations show that local craftsmen were able to innovate, often using basis of ancienthellenistics models. Finally our study lead us to enhance the particular attraction for water buildings in AsiaMinor, through the many bathing facilities built under Vespasian in Lycia or the development of monumentalfountains in Asia under Domitian.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.