Le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), Instrument de la Politique de Sécurité dans la Région du Golfe : Enjeux et Risques (1981–2008)

par Ali Alzaabi

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Jean-Paul Bled.

Soutenue le 29-06-2012

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .

Le président du jury était Dominique Barjot.

Le jury était composé de Jean-Paul Bled, Jacques Barrat, Mohamad Jamal Asmi.


  • Résumé

    La région du Golfe comprend trois grandes puissances : l'Arabie Saoudite, l'Iran, l'Irak, et des pays plus modestes comme le Bahreïn, le Koweït, le Qatar, les Émirats Arabes Unis et le Sultanat d’Oman. La région du Golfe, plus grande concentration de gisements pétroliers au monde, représente non seulement une réserve stratégique pour le raffinage et l’approvisionnement en pétrole, mais aussi une zone d’extraction à long terme de gaz naturel.Les problèmes économiques et le manque de libertés font surgir la question de la légitimité des dirigeants des pays de la région du Golfe. Les organismes institutionnels, à l’instar des parlements, rencontrent des difficultés à exercer leurs missions et voient leur marge de manœuvre limitée par le pouvoir exécutif. La recherche d’une solution simple mais réaliste, eu égard au système actuel, doit être centrée sur l’identification des défis à relever pour assurer une stabilité régionale en tenant compte, évidemment, du contexte international

  • Titre traduit

    The Gulf Cooperation Council (GCC), Instrument of Security in the Gulf Region : Issues and Risks (1981-2008)


  • Résumé

    The Gulf region has three major powers: Saudi Arabia, Iran, Iraq, and smaller countries such as Bahrain, Kuwait, Qatar, the UAE and the Sultanate of Oman. The Gulf region, greater concentration of oil reserves in the world, represents not only a strategic reserve for the refining and oil supplies, but also an area of long-term extraction of natural gas.Economic problems and lack of freedoms are raised the question of the legitimacy of leaders of countries in the Gulf region. Institutional bodies, like parliaments, faced difficulties in exercising their duties and see their limited discretion by the executive. Looking for a simple but realistic, given the current system should focus on identifying challenges to ensure regional stability, taking account, of course, the international context


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.