La contestation conservatrice aux États-Unis. L’influence des talk-shows radiophoniques conservateurs sur le conservatisme de l’après-Reagan (1988-2010)

par Sebastien Mort

Thèse de doctorat en Civilisation américaine

Sous la direction de Divina Frau-Meigs.


  • Résumé

    Phénomène apparu à la fin des années quatre-vingt avec l’animateur Rush Limbaugh, le talk-show radiophonique conservateur américain a joué un rôle important dans la vie politique du pays. Cette recherche en retrace les différentes phases de 1988 à 2010 pour lui rendre sa place dans l’histoire politique américaine des dernières. Elle défend la thèse que le talk-show radiophonique conservateur a constitué un puissant instrument de contestation et a joué un rôle historique dans la reconquête du pouvoir par les Républicains.Dans un premier temps, le contexte politique et médiatique de la résurgence du conservatisme dans les années soixante est revisité pour situer le talk-show radiophonique dans la tradition communicationnelle du mouvement conservateur et défendre l’idée que l’émergence du phénomène en tant que force politique au début des années 1990 constitue « le deuxième rendez-vous des conservateurs avec les médias alternatifs »Dans un deuxième temps, la recherche se propose d’analyser les phases et cycles du talk-show conservateur dans son âge d’or ainsi que les figures de ses éditocrates dominants. Il s’agit d’établir que le contournement des médias de référence par le talk-show s’est opéré en tandem avec l’élite républicaine au moyen d’une « relation spéciale » qui s’est nouée au cours de la campagne présidentielle de 1992 et renforcée très nettement au cours du premier mi-mandat de Bill Clinton. Afin de définir ces phases, la recherche s’appuie sur Rush Limbaugh comme figure fondatrice du genre, puis se concentre sur Hannity, Ingraham et Savage, nouveaux animateurs d’envergure nationale qui émergent au tournant du siècle. Dans un dernier temps, la forme et le contenu du talk-show radiophonique sont explorés afin de mettre en évidence les modalités de la contestation. La thèse se concentre sur l’analyse du dispositif et la rhétorique des talk-shows à proprement parler, en se focalisant sur ceux qui ont façonné le genre et sa notoriété. Elle analyse le discours des quatre animateurs de manière comparative afin de montrer que les talk-shows radiophoniques conservateurs déploient une stratégie de « contenu sur mesure ».

  • Titre traduit

    Conservative dissent in the US. The influence of conservative talk radio on post-Reagan conservatism (1988-2010)


  • Résumé

    A new media genre that appeared in the late eighties, conservative talk radio in the US has played a significant role in the country’s politics. This research explores the history of the medium from 1988 to 2010. It argues that, throughout the period, conservative talk radio has been a powerful instrument of dissent and has played a very significant role in the Republican ascendancy of the mid-1990s. First, this research revisits the political and media context of the resurgence of conservatism in the 1960s in order to situate the genre in the communication tradition of the conservative movement and entertain the argument that the emergence of conservative talk radio as a political force in the early nineties represents “conservatives’ second rendezvous with alternative media.”Second, this dissertation analyses the phases of conservative talk radio during its golden age as well as its dominant pundits. It argues that conservative talk radio shows circumvented traditional media by establishing a “special relationship” with the Republican establishment as early as Bill Clinton’s first presidential campaign in 1992. In order to define such phases, this research focuses on Rush Limbaugh as the founding figure of the genre and then concentrates on Sean Hannity, Laura Ingraham and Michael Savage, the new hosts who emerged at the turn of the century. Last, the form and content of conservative talk radio programs are explored in order to show how dissent is engineered. This research then analyzes the apparatus and rhetoric of the programs, focusing on those that shaped the genre and made it famous. It explores the content of the four shows comparatively in order to demonstrate that the hosts unfurl a strategy of “tailored content.”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.