La reconstruction des Balkans (1999-2004). Analyse des discours politiques et mediatiques

par Panagiotis Paschalidis

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michael Beaussenat Palmer.

Le président du jury était Guy Lochard.

Le jury était composé de Michael Beaussenat Palmer, Guy Lochard, Jacques Walter, Renaud de La Brosse.


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche est d’étudier la représentation des Balkans. Dans les années 1990 plusieurs stéréotypes négatifs autour de la région ont été réactivés à l’occasion des guerres en ancienne Yougoslavie. De nombreux chercheurs les ont critiqués sévèrement en défendant la possibilité d’étudier la région en termes objectifs et moins connotés. Une donnée pas souvent prise en compte par les chercheurs a été la corrélation excessive entre les Balkans et la Yougoslavie (le fonctionnement fréquent du premier terme en tant que synonyme du deuxième) à travers les discussions publiques de la région (ex. les médias). La thèse vise à vérifier l’hypothèse des mutations importantes concernant les manières de comprendre la région comme un ensemble au cours de l’après la guerre froide. D’une part, il s’agit de la difficulté des scientifiques de comprendre la région au-delà de l’ancienne Yougoslavie ou celle de définir son caractère particulier. D’autre part, il s’agit de l’apparition et la réémergence des termes tels Balkans occidentaux et Europe du sud-est, ce qui indique la probabilité de nouvelles catégorisations du savoir circulant autour de la région. Afin de vérifier cette hypothèse, une analyse des discours politiques et médiatiques est proposée à travers quatre quotidiens de référence (Le Monde, The Guardian, The New York Times et Eleutherotypia en Grèce) et une organisation internationale, le Pacte de Stabilité pour l’Europe du sud-est dans la période entre 1999 et 2008. Les données de cette analyse signalent une grande difficulté de traiter les réalités des pays de la région en commun ou indépendamment de l’expérience de l’ancienne Yougoslavie. D’autres recherches devront mesurer si le terme Balkans est progressivement destiné à la discussion de l’histoire troublée de la région et non pas de son actualité.

  • Titre traduit

    The reconstruction of the Balkans (1999-2004. A political and media discourse analysis


  • Résumé

    The main objective of this research is the study of the representation of the Balkans. During the 1990s many negative stereotypes regarding the region were reactivated in the light of the wars in former Yugoslavia. Numerous researchers criticized them harshly and defended the possibility to study the region in an objective as well as less connoted manner. An element frequently underestimated by the research has been the excessive correlation between the Balkans and Yugoslavia (the frequent use of the first term as a synonym for the latter) in public discussions of the region (for instance in the media). This thesis aims to verify the hypothesis of important mutations regarding the ways in which the region is understood as a whole in the course of the post cold war era. On the one hand, it deals with the difficulty of the researchers to understand the region regardless of former Yugoslavia and the difficulty to define its particular character. On the other hand, it deals with the reappearance of the terms Western Balkans and South-Eastern Europe, which indicates the probability of new categorizations of the knowledge pertaining to the region. The verification of this hypothesis is tested by means of a discourse analysis through four newspapers of reference (Le Monde, The Guardian, The New York Times and Eleytherotypia in Greece) and an international organization, The Stability Pact for South- Eastern Europe during the period between 1999 and 2008. The results of this analysis indicate the great difficulty in approaching the realities of the countries of the region collectively or independently from the experience of former Yugoslavia. Further research must measure whether the term Balkans is progressively destined for the discussion of the troubled past of the region and not its actuality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.