Un nouveau poète à minuit. Ethos et horizons poétiques dans l'oeuvre de Robert Pinget

par Aline Marchand

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Marc Dambre.

Le président du jury était Alain Schaffner.

Le jury était composé de Marc Dambre, Alain Schaffner, Martin Megevand, Nathalie Piegay-Gros, Christelle Reggiani.


  • Résumé

    Cette thèse propose une traversée de l’œuvre protéiforme de Robert Pinget, depuis ses premiers poèmes jusqu’aux carnets, en passant par le roman, le théâtre ou les beaux livres. En croisant histoire littéraire, sociopoétique et pragmatique des genres, ce travail montre que la poésie représente un horizon esthétique pour le Nouveau Romancier, autrement dit un point de fuite à ses multiples expérimentations génériques. Les tensions entre son ethos poétique et ses livres parus à Minuit invitent à une lecture sensible au mouvement continu et inquiet de l’écriture vers une poésie résistant à toute taxinomie.Nous commençons par retracer la trajectoire de Pinget, abandonnant le poème et la peinture pour construire une carrière professionnelle de Nouveau Romancier publié aux Éditions de Minuit. Pourtant, au cœur même des romans les plus emblématiques de son œuvre, se perçoit la présence continue et inquiète d’un ethos de poète. Nous analysons ensuite l’expérimentation d’autres modes d’expression : beaux livres, pièces scéniques ou radiophoniques et carnets. L’exil du poète hors du territoire romanesque se rejoue lorsque le Nouveau Romancier explore ces contrées génériques pour retrouver le non-savoir et la fraîcheur du néophyte. Finalement, la poésie représente une origine et un avenir de l’œuvre tout entière. Nous interrogeons alors trois spécificités des horizons poétiques de l’écriture et de la lecture : la recomposition d’un univers sensoriel qui donne à voir et à entendre le monde, la constitution d’un espace-temps propre à l’écrivain d’où émerge une parole singulière et adressée, l’inscription du sujet selon les modalités modernes du lyrisme critique.

  • Titre traduit

    A New Poet at Minuit Publishing House. Ethos and poetic horizons in Robert Pinget’s Works


  • Résumé

    This thesis takes the reader through Robert Pinget’s protean work, from early poems to notebooks including novels, theatre and art books. This work will examine literary history, sociopoetics and genre pragmatics in order to show that poetry represents an aesthetic horizon for the New Novelist, in other words a vanishing point for his manifold experiments in genre. The tension between his poetic ethos and his books published by Minuit invites the reader to pay attention to the continuous and disquieting movement in writing striving towards a poetry that refuses taxonomy.This study starts by going over Pinget’s path from his giving up poetry and painting to build a professional career as a New Novelist at Minuit Publishing House. Yet, at the very heart of his most iconic novels, the unremitting and anxious presence of a poet’s ethos can be perceived. Then this work discusses other modes of expression – art books, plays for the stage or the radio and notebooks. The New Novelist experiments the poet’s exile once again when out of fiction territory he explores those genre lands to regain the absence of knowledge and the freshness of the neophyte. Ultimately, poetry is both an origin and a future for the entire work. Then this study examines three specificities of writing and reading poetic perspectives – the recomposing of a sensory universe that makes the reader see and hear the world, the constitution of a specific space-time for the writer from which a powerfully original discourse emerges, the inscription of the subject in accordance with the modern methods of critical lyricism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.