Le roman des individus. La socialisation ou prisme de l'expérience littéraire

par Leonor Graser

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bruno Péquignot.

Soutenue le 27-11-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Danilo Martuccelli.

Le jury était composé de Bruno Péquignot, Danilo Martuccelli, Jean-Louis Fabiani, Florent Gaudez, Christine Détrez.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet l'étude qualitative des expériences de lecture et d'écriture littéraire telles que les décrivent 20 romanciers francophones parisiens du XXIe siècle dans le cadre d'une présentation de soi et dans leur œuvre de fiction. Le corpus d’enquête est composite, établi à partir de la transcription d'entretiens semi-directifs uniques réalisés avec les écrivains de 2007 à 2010, et de l'ensemble de leurs textes publiés accessibles dans la même période (soit 162 romans, recueils de nouvelles, textes courts et récits). S’appuyant sur les principales études sociologiques menées sur les parcours d’écrivains français, ce travail interroge, d'une part, la nature des liens entre l’individu et son œuvre, d'autre part, l'intérêt d'une approche méthodologique mixte pour approfondir la connaissance empirique des profils, pratiques et représentations des romanciers contemporains. Une analyse croisée des discours, de chaque cas puis de l'ensemble de la population, permet d'en déceler les consonances et dissonances et, ainsi, de renseigner les processus de transmission, de médiation, d'appropriation et de distanciation qui définissent l'expérience littéraire comme expérience sociale.

  • Titre traduit

    Individual Stories. Socialisation through the Prism of Literary Experience


  • Résumé

    This thesis aims to study, through interviews and textual analysis, the way 20 modern, Parisian and French-writing novelists present the literary reading and writing experience. The corpus of this qualitative survey is composite : 20 unique semi-directive interviews carried out from 2007 through 2010 and 162 published texts. The study questions the links and interactions between the life course and the literary work, but also the interest of using a mixed method to provide empirical knowledge of the profiles, practices and representations of french contemporary writers. A cross-analysis of the discurses for each case, then for the whole population, allows for the observation of the many variations appearing between two different kinds of storytelling. As a result, the comparison clarifies some sociological patterns as the transmission, mediation, appropriation and detachment process, defining the literary experience as a social experience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.