Le zoom ou l'image d'une image

par Mélanie Donard

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Jacques Aumont.

Soutenue le 26-11-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était François Thomas.

Le jury était composé de Jacques Aumont, François Thomas, Marc Vernet, José Moure, Laurent Jullier.


  • Résumé

    Utiliser un zoom pour donner l’apparence du travelling est une illusion d’ordre perceptif, c’est pourquoi je voudrai penser le zoom comme le passage d’une image à l’agrandissement (ou rétrécissement) de cette même image. Il est fondamentalement une image d’image qui s’évaluera à l’aune de nouveaux concepts que sont le centrement, la mobilité du surcadre virtuel, la durée descriptive et l’aplanissement. Dans une problématique de la duplication, le rapport entre l’image et son référent sera à questionner : l’image du zoom sera semblante ou ressemblante car elle tire sa qualité de l’écart qui se creuse entre l’image et son image initiale. Elle engendre un centre imaginaire comme fiction ou au contraire une empreinte du réel. C’est en ce sens que le zoom crée des images, des images qui nous regardent et en retour nous donnent conscience de notre propre regard. Souvenons nous de Brunelleschi et de son expérience par effet de miroir qui fit que l’homme se voyait regardé par son propre regard au "fond" d’un tableau en perspective, dans l’ouverture de cette porte qui aspire le regard et renvoie le peintre dans un face à face avec son double, son image. Le zoom, à l’instar de la perspective est aussi une métaphore du regard : il produit l’image d’un objet façonnant l’image du regard. L’image du zoom, ce signe à déchiffrer, s’est substituée au réel en le redoublant et, dans le même temps, a été menée à disparaître derrière la transparence d’une image de la réalité. Nous sommes confrontés à l’idée que la réalité serait susceptible d’attester de l’image et que finalement l’image pourrait être créatrice de réel.

  • Titre traduit

    The Zoom or the Image of an Image


  • Résumé

    The zoom lens, originally invented for advanced optical instruments, soon came into use in the field of still photography before being adapted to the motion picture camera. It is a development that brought an end to the stability and the transparency of the image in favor of movement and visibility within that same image. To make use of a zoom to give the impression of a tracking shot is to propagate a form of perceptual illusionism, which is why I choose to consider the zoom as the passage from an image to the enlargement (or shrinking) of that very image. The zoom is fundamentally an image of an image that is to be understood in light of new concepts such as central framing, descriptive long takes, the flattening of the image, and the virtual frame within a frame. While evoking the notion of duplication, the connection between the image and its referent is to be questioned: an image made by a zoom lens is one of resemblance, as it is characterized by the gap that is formed between the image and its origin. It engenders an imaginary center as a form of fiction, or on the contrary, is marked by reality. It is in this sense that the zoom creates images that stare back at the spectator, rendering him conscious of his own gaze. One could evoke Brunelleschi’s experiment, which used a mirror so that one is observed by his own gaze in the "distance" of a painting in perspective, thus drawing in the gaze of the painter, confronting him with his double, his image. The zoom, like the notion of perspective, is also a metaphor for vision: it produces the image of an object that is shaped by the image of the gaze. The image of the zoom, a sign to be decrypted, substitutes reality by doubling it, yet is also vowed to disappear behind an image of reality. We are confronted with the idea that reality can be called on to vouch for the image, and that the image has the capacity to create reality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.