Gypsies et Travellers au Royaume-Uni et leur image dans la presse entre 1997 et 2010

par Ingrid Lucia Presber

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Bernard d' Hellencourt.

Le président du jury était Jean-Claude Sergeant.

Le jury était composé de Bernard d' Hellencourt, Jean-Claude Sergeant, Michael Parsons, Alain Reyniers.


  • Résumé

    Les principaux stéréotypes relatifs aux Gypsies présents dans la presse britannique contemporaine sont fermement enracinés dans une perception historique homogène et persistante faite d’incompréhension envers cette communauté ethnique non-indigène, dépréciée et rejetée depuis près de six siècles. L’examen de l’histoire du peuple romani - à partir de la migration hors de l’Inde jusqu’à la tentative de génocide sur le continent européen entre 1933-1945 - permet d’éclairer l’attitude de la presse britannique envers la minorité romani (gypsy). On peut être frappé par la ténacité et la prégnance des préjugés et stéréotypes et l’évolution constatée pendant la période étudiée n’en est que plus significative. Le thème dominant demeure le mode de vie non-sédentaire qui déclenche l’hostilité envers les Gypsies et Travellers souvent présentés comme un groupe social marginal, soucieux de profiter d’un statut de minorité ethnique pour servir ses intérêts propres et sans offrir en retour une contribution à l’harmonie et à la prospérité de la société dans son ensemble. Mais l’antithèse - qui les présente comme victimes de préjugés ainsi que de lois inadaptées à leur héritage culturel - tend à prendre de l’ampleur. Une politique plus compréhensive adoptée par le gouvernement New Labour, dans le cadre de sa promotion de la diversité et du multiculturalisme, conjuguée avec une mobilisation des communautés gypsy et traveller (utilisant notamment les nouvelles technologies et s’appuyant sur les groupes de pression) ont permis de noter une amélioration récente du statut de ces minorités de tradition non-sédentaire et l’évolution concomitante de leur couverture par une partie de la presse reflète et renforce à la fois ce changement. Les progrès constatés dans la situation réelle des communautés gypsy et traveller et dans leur représentation médiatique demandent à être confortés mais ils semblent bien acquis et notamment être de nature à faciliter la résistance à la politique moins favorable menée par le gouvernement de coalition depuis 2010.

  • Titre traduit

    Gypsies and Travellers in the United Kingdom and their image in the press between 1997 and 2010


  • Résumé

    Gypsies (or Romanies) have been denigrated and rejected for nearly six hundred years and the consistent historical perception of stereotyping and misunderstanding of this non-indigenous ethnic community is perpetuated by the contemporary British press. Romani history, from migration out of India to the genocide in Europe in the 20th century and more contemporary events has set the backdrop against which contemporary society and the British press have adopted a tenacious and pervasive attitude of stereotyping and prejudice towards the Romani (Gypsy) minority, a trend which will be evident in the analysis provided by this thesis. The dominant theme is the non-sedentary lifestyle that has triggered the hostility of ‘respectable’ sedentary society against Gypsies as well as Travellers. The minority, marginalised groups can sometimes be portrayed as being intent on using their minority status for personal gains whilst not contributing to the harmony and prosperity of society as a whole. The antithesis, which seems to be gaining ground, presents them as victims of prejudice as well as of laws which are incompatible with their cultural heritage. The New Labour government adopted comprehensive policies to address the promotion of diversity and multiculturalism and, together with the mobilisation of the Gypsy and Traveller communities (notably aided by the use of new technologies and the support of pressure groups), there have been recent improvements of the status of these traditionally non-sedentary communities, and the simultaneous development of their coverage by a part of the press both reflects and reinforces this change. The British press has represented Gypsy and Traveller communities more favourably of late, with the progress and gains afforded by New Labour. Those gains must be consolidated and sufficiently robust to resist the less favourable policies of the coalition government since 2010.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.