La pensée des medias dans le theatre, des avant-gardes historiques au théâtre contemporain

par Simon Hagemann

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Béatrice Picon-Vallin.

Soutenue le 29-09-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Atelier de recherche sur l'intermédialité et les arts du spectacle (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Marc Lachaud.

Le jury était composé de Béatrice Picon-Vallin, Jean-Marc Lachaud, Johan Callens, Christine Hamon-Siréjols.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la place et l’utilisation des médias de masse sur les scènes théâtrales des XXe et XXIe siècles et vise à déterminer l’importance de la pensée des médias par les artistes pour la compréhension des grandes mutations théâtrales de cette période. L’étude, réalisée dans une perspective historique, est organisée en trois parties, selon les médias identifiés comme culturellement dominants : cinéma ; télévision et vidéo ; Internet et autres médias numériques. L’analyse des réflexions des artistes de théâtre face à l’évolution médiatique, qui provoquent l’apparition de nouvelles formes théâtrales – avec ou sans utilisation d’innovations technologiques -, offre de nouveaux regards sur le théâtre, et plus généralement, les arts du spectacle, sur les médias, ainsi que sur leurs relations. Cette thèse s’interroge sur les fonctions du théâtre dans un paysage où les arts et les médias sont en situation de concurrence, mais aussi d’inspiration réciproque, et réfléchit, au final, aux possibles conséquences de cette situation sur les études théâtrales à l’ère des médias numériques.

  • Titre traduit

    Thinking the media in theatre, from historical avant-garde to contemporary


  • Résumé

    This thesis studies the place and utilisation of mass media on theatre stages during the 20th and 21st centuries. It aims to determine the importance of the thinking about the media in theatre during the great theatrical changes of the period. The research study, presented from a historical perspective, is organised into three parts: cinema, television, and the Internet and other digital media - the identified dominant media. Changes in media culture and certain artistic reflexions provoked the appearance of new theatrical forms, both with and without the utilisation of new technological innovations. An analysis of the thinking of theatre artists facing media developments allows new insight into theatre, the media and their relationship. This thesis aims to question the functions of theatre in the developing art and media landscape, and reflects on possible consequences for theatre studies in the age of digital media.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.