Le rap français. Désirs et effets d'inscription littéraire

par Maria Ghio

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Bruno Blanckeman.

Le président du jury était Hélène Merlin-Kajman.

Le jury était composé de Hélène Merlin-Kajman, Catherine Douzou, Stéphane Hirschi.


  • Résumé

    Cette thèse propose d’étudier le rap français à partir de l’analyse littéraire, c'est-à-dire en détachant les textes de leur rôle de témoignage d’un contexte social et en portant un regard attentif à la façon dont ils revendiquent le soin porté à la langue et la mobilisation des références culturelles. Si leurs thèmes sont indiscutablement rattachés au réel sociohistorique, les stratégies déployées pour la représentation de ce réel méritent pour nous une analyse approfondie. Cette étude explore alors la façon dont les textes de rap expriment le désir de qualités et d'effets esthétiques, et leurs liens, conscients ou non, avec des œuvres littéraires de référence. A partir de ce désir d’inscription littéraire dont nous constatons l’existence dans le rap français, cette thèse se penche sur tous les aspects de l’écriture, c'est-à-dire sur la forme des textes, les figures et les tons employés ; ce désir se voit comblé par un travail scriptural rappelant celui des textes de création littéraire. Le rap français apparaît alors comme s’étant développé dans une toile d’intertextualité tissée entre des textes très classiques de la culture française et d'autres écritures des plus contemporaines. Ce recours permanent à la culture lettrée prend à contrepied l’idée de « ghettoïsation » que l’on attribue souvent au rap quant aux références culturelles qu’il véhicule et à son positionnement face à la grande culture française. Car par la mobilisation de ces références, le rap chercherait, et avec lui les rappeurs, une reconnaissance, non pas tant dans le monde de la musique, que dans celui de la culture lettrée. Ainsi, cette étude ne vise pas à rattacher les textes de rap à la littérature, mais à mettre à jour un geste qui apparaît à nos yeux d’ordre littéraire.

  • Titre traduit

    French rap. Desires and effects of inscription within the literary


  • Résumé

    This thesis endeavors to study French rap from the point of view of literary analysis, setting aside the texts' intent to bear witness to a social context, in order to focus very carefully on the way they lay claim to an elaborate use of language and an engagement with cultural references. While the subject matter is indisputably embedded in socio-historical reality, the strategies deployed for the representation of this reality call for advanced analysis. The present study therefore explores the way in which rap texts express a desire for aesthetic qualities and effects, and their relations – conscious or otherwise – with literary works of reference. Having acknowledged that a desire for inscription within the literary can be found in French rap, this thesis examines all aspects of the writing of its texts, their form, the stylistic devices and rhetorical figures they deploy; the desire in question is fulfilled through complex work akin to literary creative writing. Thus, French rap appears to have developed within an intertextual web woven between classic texts of French culture and other, more contemporary writings. The constant resort to written and literary culture challenges the frequent perception of rap as “ghettoized”, in its use of cultural references and its stance regarding high French culture. Indeed, through the use of such references, rap and the rappers themselves seem to be seeking recognition, not so much in the music world as in written and even possibly literary culture. All in all, this study does not make the claim that rap texts belong to literature; it aims, however, at highlighting a gesture which appears to be of the literary kind.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.