Traduire la philosophie : quelque part dans l'inachevé. : le souffle cartésien dans la langue de Cervantès

par Susana Mauduit (Peix Geldart)

Thèse de doctorat en Traductologie

Sous la direction de Colette Laplace et de José Luis Fuertes Herreros.

Soutenue le 22-09-2012

à Paris 3 en cotutelle avec l'Universidad de Salamanca (Espagne) , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Systèmes linguistiques, énonciation et discours (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    A la charnière de deux disciplines, (philosophie et traductologie), ce travail se propose d’explorer les enjeux de la traduction des œuvres philosophiques, et d’en illustrer la portée sur un corpus de textes de Descartes (Discours de la Méthode, Méditations métaphysiques avec Objections et Réponses) et de Pascal (Pensées) dans leurs traductions en espagnol. Notre travail est structuré en trois parties. Dans un premier temps, nous nous proposons d’analyser les enjeux typologiques (spécificité intrinsèque de cette modalité traductive face notamment à la traduction littéraire, d’une part, et à la traduction des textes pragmatiques, techniques ou scientifiques, de l’autre), textuels (caractéristiques discursives du style et des genres philosophiques) et « logosophiques » (problématique de la prétendue « philosophicité » de certaines langues, comme le grec ou allemand, au détriment d’autres, comme l’espagnol). Ensuite, nous entreprenons une première approche du projet traductif en analysant tour à tour le contexte éditorial, le positionnement du traducteur en amont de l’entreprise traductive et les différentes étapes du processus de traduction, afin de dégager les notions opératoires permettant de procéder à l’analyse du corpus. Enfin, la troisième partie s’efforce d’illustrer les problématiques abordées, suivant trois axes étude i) du contexte d’énonciation (enjeux de la diachronie, dimension intertextuelle, espace retraductif), ii) de la place fondamentale que joue le concept dans la traduction philosophique (analyse en parallèle des concepts cartésiens en français et en espagnol) et iii) des enjeux de l’argumentation (choix de la langue, contraintes génériques, rôle du style).

  • Titre traduit

    Translating philosophy : somewhere into the unfinished. : the Cartesian breath in Cervantes’ language


  • Résumé

    This interdisciplinary study aims at exploring the philosophical and traductological issues involved in the translation of philosophical works. These will be illustrated by a corpus-based analysis focusing on several texts by Descartes (Discours de la Méthode, Méditations métaphysiques avec Objections et Réponses) and Pascal (Pensées) and their translation into Spanish. The study is carried out in three steps. The first step (part 1) deals with the typological issues (analysing the specificity of this particular translation practice as oppossed to literary and technical/pragmatical/scientific translation), the textual issues (the discursive characteristics of philosophical styles and genres) and the “logosophical” issues (i.e. why certain languages, like Greek or German, are supposed to be more “philosophical” than others, e.g. Spanish). The second step (part 2) is a first approach to the translation project itself, exploring the editorial context, the translator’s positioning thereto and the different phases in the translation, in order to find out the main operative concepts to be applied to the corpus’ analysis. Finally, the third step focuses on the illustration of the issues addressed, alongside three lines of study: i) the enunciation context (diachronical issues, intertextuality, retranslation), ii) the crucial role of concepts in philosophical translation (the paralel analysis of Cartesian concepts in French and Spanish) and iii) argumentative issues (choice of language, genre limitations, style issues).



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.