Les relations professionnelles dans le milieu associatif. Analyse comparative entre la France, l'Espagne et le Royaume-Uni. Le cas des communautés du mouvement associatif "EMMAUS"

par Joel Ambroisine

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Michon.

Le président du jury était Patrick Dieuaide.

Le jury était composé de François Michon, Patrick Dieuaide, Edith Archambault, Carlos Prieto.


  • Résumé

    Les structures de l’Economie sociale et solidaire ont développé des relations professionnelles au fil de l’histoire sociale, de l’évolution des différentes formes de regroupements, et adaptées au cours des cycles économiques. Ces relations se sont transformées afin de satisfaire différents besoins et de couvrir différents risques. L’Abbé Pierre, fondateur du Mouvement Emmaüs a créé une structure permettant la protection sociale et l’emploi des populations exclues. Cette structure s’inspire d’anciennes formes de structures solidaires, les communautés ; et d’anciennes pratiques économiques, celles des chiffonniers. Les Communautés pratiquent une politique de "flexicurité" au niveau des conditions de travail. En effet, elles emploient des salariés, des bénévoles, mais aussi un troisième acteur : le Compagnon. Celui-ci est à la fois bénéficiaire d’une aide solidaire, et travailleur dans la structure qui lui fournit cette aide. Les Communautés sont des structures productives et solidaires, soumises à des obligations de rentabilité économique et de protection sociale. La comparaison entre la France, l’Espagne et le Royaume-Uni permet de voir l’évolution des relations de travail dans ces structures, selon des contextes économiques différents. La rationalité des communautés évolue selon leurs positions au coeur des différents marchés. Plus une Communauté s’éloigne de l’idéologie solidaire du mouvement, plus elle adopte des principes marchands. Cette flexibilité détermine la trajectoire professionnelle des Compagnons et les régimes communautaires de protection solidaire, créées par Emmaüs.

  • Titre traduit

    Industrial Relations in the Third Sector. A comparative analysis between France, Spain and the United-Kingdom. The Case of the Community of Emmaus Charity Movement


  • Résumé

    The Third Sector Structures have developed a form of Industrial Relations, linked to the Social Movement History; based on the evolution of different Cooperative groups; and adapted over the business cycle. This Relation System improves the well-being of individuals and Groups, it has evolved to suit social needs and to cover various risks. Abbé Pierre, founder of the Emmaus Movement has created a Structure providing supportive environment, social benefits and work for homeless people. This structure is similar to old forms of Charity and Cooperative structure, "Communities". It deals with old economic activities, those of "Ragpickers". Emmaüs Communities practice "Flexicurity" working policies. Indeed, they have staffs, volunteers, but also a third type of worker: the Companion. The Companion is both Social beneficiary and Worker in the structure that provides him Social benefits. Communities are both supportive and productive structures, dealing with Industrial and Welfare requirements. The comparison between France, Spain and the UK shows the evolution of Industrial Relations into the Communities, within different economical contexts. The Community’ Strategy evolves according to their positions on the Market. "The far, a Community is from Emmaus Movement’s Ideology, the more it adopts market principles". This flexibility determines the Career path of Companions. It conditions the Communities Welfare and Solidarity System.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.