Polémique et politique à l’époque de Jean II de Castille

par Flora Ramires Velis

Thèse de doctorat en Études hispaniques et latino-américaines

Sous la direction de Jean-Pierre Jardin.

Le président du jury était Pierre Civil.

Le jury était composé de Jean-Pierre Jardin, Pierre Civil, Georges Martin, José Manuel Nieto Soria.


  • Résumé

    Étudier le règne agité de Jean II de Castille (1406-1454), c’est retracer une histoire politique marquée par d’intenses luttes de pouvoir et de longues périodes de "guerre civile" ; c’est s’interroger sur les différentes manifestations de ces conflits dans le discours historiographique ; c’est en somme entrer dans la polémique, dans la bataille des mots qui se joue alors. Un tel contexte de crise produit un discours de légitimation et de condamnation entre le faux et le vrai où la manipulation d’un argumentaire politique par les différents partis (luniste, henricien...etc.) donne lieu à une remise en cause de la pratique du pouvoir. Entre institutionnalisation de la monarchie et centralisation de son exercice, la noblesse tente de s’imposer comme un groupe de pressions à l’aide de stratégies de communication précises où l’argumentation se confond avec les notions floues de rumeur, d’opinion qui aboutissent bien souvent à un exercice propagandiste de l’écrit. Notre étude se centre sur les traces et les mécanismes de ce combat des mots dans les chroniques et autres lettres d’époque durant les premières années d’exercice du pouvoir. Une polémique qui ne va cesser de se répéter et de se réactualiser durant tout le règne.

  • Titre traduit

    Polemic and Politic at the time of John II of Castile


  • Résumé

    To study the turmoil of the reign of John II of Castile (1406-1454) means to recount a political history marked by intense power struggles and long periods of "civil war". It also implies to question the different manifestations of these conflicts in the historical timeline and political discourse; so to speak, it means you must embrace and consider the arguments of every side, and to some extent you must take part in those battles of words which took place at the time. Such a crisis induces questions about what is legitimate and what is to be condemned, between what is fake and what is genuine. In addition, the uses of different political argumentations by the different political parties (luniste, henricien...etc.) leads to a questioning of their practice of the political power. Between the institutionalization and the centralization of the monarchy and its concrete enforcement, the nobility is trying to establish itself as a pressure group that gives rise to specific communication strategies, in which the arguments gets intertwined with some vague notions of rumors or opinions, which eventually leads quite often to the application of ideas developed in propagandist writings. Our study focuses on the sings and the mechanisms of this battle of words in the letters and other records during John II of Castille’s early years of power. This controversial phenomenon will keep on repeating -and sometimes improving- itself throughout his reign.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.