La question palestinienne dans le debat politique et intellectuel en Israël (1967-2000)

par Salma Labidi

Thèse de doctorat en Langues, civilisations et sociétés orientales

Sous la direction de Burhān Ġalyūn.

Soutenue le 03-04-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre des Etudes Arabes et Orientales (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Nassif Hitti.

Le jury était composé de Burhān Ġalyūn, Nassif Hitti, Arno Tausch, Bernard Ravenel, José Costa.


  • Résumé

    Saisir la nature de l’approche israélienne à la question palestinienne et définir les facteurs qui déterminent son évolution, tell est l’objet de notre thèse. L’examen de la question palestinienne à travers le débat politique parlementaire et extra-parlementaire israélien, dans la première partie de notre travail, nous a permit de déceler les fondements idéologiques de l’approche de chaque camp de gauche comme de droite. Par cette analyse nous avons souligné plusieurs caractéristiques propres au système politique israélien telles que l’interférence entre le politique et le religieux ou l’interaction entre le politique et le militaire. Des facteurs déterminants au niveau de la définition de la politique palestinienne d’Israël. Notre approche historique à la question nous a également permis de revenir sur les origines lointaines de la régression politique de la gauche et de la confirmation de la droite dont le contexte de la seconde Intifada n’a fait qu’accélérer le processus. Dans un second temps, la thèse fait porter l’analyse sur le débat intellectuel en Israël. En effet, le consensus israélien autour de la question palestinienne qui a prévalut durant la seconde Intifada et le triomphe des thèses de la droite nous a amené à nous nous interroger sur les forces dites de paix en Israël. Et si nous avons tenté de déceler quelques éléments de réponse à travers le camp de la paix, c’est en analysant le débat intellectuel en particulier de gauche que nous avons cherché une approche alternative à celle de la droite. Nous avons abordé dans un premier temps le débat académique israélien. Une attention particulière a été accordée au post-sionisme dans la mesure où il rompe avec l’approche sioniste officielle. L’examen du champ d’influence de ce courant de pensée nous a permis de mesurer l’apport mais aussi les limites du débat post-sioniste par rapport à la question palestinienne. Notre intérêt dans cette thèse à été également porté sur les réactions de l’intelligentsia pacifiste israélienne dans le contexte de la seconde Intifada. Cet examen nous a permis de pointer les phénomènes de la droitisation et de la radicalisation du milieu intellectuel israélien. Deux phénomènes alarmants et qui ont fait réagir quelques intellectuels critiques, auxquels nous avons consacré le dernier chapitre de notre thèse.

  • Titre traduit

    The palestinian question in the political and intellectual debate in Israel ( 1967-2000 )


  • Résumé

    The objective of our thesis is to analyse the nature of the Israeli approach in the Palestinian question and to define the factors which have determined its evolution. The examination of the Palestinian question through the Israeli parliamentary and extra-parliamentary political debate, in the first part of our thesis, has allowed us to reveal the ideological foundations of the approach of each camp: the right as well as the left. This analysis has highlighted several characteristics of the Israeli political system such as the interaction politics/religion and politics/military which defined the Palestinian policy of Israel. Our historical approach to this question has allowed us to return to the distant origins of the political regression of the left and the progress of the right. The context of the Second Intifada was accelerating this process. In the second part our thesis concerns the analysis the intellectual debate in Israel. The Israeli consensus around the Palestinian question which has prevailed during the Second Intifada and triumph of politically right wing ideas made us question the strength of the peace in Israel. While analyzing the intellectual left debate we looked for an alternative approach to that of the right. At first we approached the Israeli academic debate. Particular attention was granted to the Post-Zionist current witch break with the official Zionist approach. The examination of what influences this current opinion allowed us to measure the contribution but also the limits of the Post-Zionism debate with regard to the Palestinian question. In this thesis we are also interested in the reactions of the Israeli pacifist intelligentsia in the context of the Second Intifada. This examination allowed us to highlight the phenomena of the drive to the political right wing and the hardening of Israeli intellectual opinion. These Two alarming phenomena have made some critical intellectuals react and it is to them that we dedicate the last chapter of our thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.