La question des langues dans les films taïwanais

par Tao-Ping Chang

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Michel Chion.

Soutenue le 17-01-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yolaine Escande.

Le jury était composé de Michel Chion, Yolaine Escande, Martin Barnier, Charles Tesson.


  • Résumé

    Quelles sont les langues parlées dans les films taïwanais ? Quels sont les rapports entre ces langues et le cinéma de Taïwan ? Loin d’être des questions secondaires, ces interrogations nous permettent de mieux saisir et distinguer les différentes caractéristiques du cinéma taïwanais dans son développement depuis plus d’un demi-siècle. En effet, plusieurs langues cohabitant dans ce pays, le plurilinguisme y est non seulement un fait social, mais aussi un des caractères importants de son cinéma. En partant d’une perspective linguistique, l’objet de cette recherche est d’étudier les liens complexes entre les langues d’un pays et les films qu’il produit. La première partie de la présente étude est consacrée à décrire le développement de ce cinéma et les évolutions des langues dans la société depuis cent ans. À travers cette approche historique, qui concerne aussi bien des auteurs internationalement reconnus que les genres populaires nationaux, nous remarquons comment l’utilisation des langues, tant pour les habitants que pour les films, est fort influencée par les pouvoirs politiques, le développement économique et les interactions entre communautés, si bien que le cinéma a proposé différentes formules linguistiques aux cours des périodes successives. À partir de cette observation, ce travail analyse quatre films dans la deuxième partie et étudie les relations entre les langues utilisées, les positions sociales des personnages, le récit et le style. Avec ces études de cas, nous découvrons que l’utilisation des langues dans les films ne s’arrête pas uniquement à la fonction de narration, mais se rattache aussi étroitement à la société et à la culture, contribuant à la richesse du cinéma taïwanais.

  • Titre traduit

    The Question of Languages in Taiwanese Films


  • Résumé

    Which languages are spoken in Taiwanese films? What are the links between these languages and Taiwan cinema? These questions, far from being secondary, will help us to understand and distinguish different characteristics of Taiwan cinema in its development over more than half a century. Indeed, with the coexistence of several languages in Taiwan, multilingualism is both a social fact and an important feature of its cinema. The aim of this research is to examine, from a linguistic perspective, the complex relationships between languages spoken in Taiwan and its cinema. The first part of this thesis will describe the development of Taiwan cinema and the evolution of languages in its society over the last one hundred years. Through this historical approach, which addresses world renowned authors and those writing in popular national genres, we will see how the use of languages is, as much for the people as the films, strongly influenced by governmental policy, economic development and interactions between communities, to the point where Taiwan cinema features the multiple languages used during different historical periods. Based on these observations, we will then analyze four films in the second part and discuss the relationships between languages, narrative, style, and the social position of characters in the films. With these case studies, we will see how the use of languages in the films is not just a narrative function, but also something which closely connects society and culture and contributes to the richness of Taiwan cinema.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.