La transmission du savoir pragmatique dans l’enseignement du français langue étrangère en contexte japonais

par Sanae Iguchi (Harada)

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Francine Cicurel.

Soutenue le 20-03-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Emmanuel Fraisse.

Le jury était composé de Francine Cicurel, Emmanuel Fraisse, Patricia von Münchow, Sachiko Tanaka-Bardin.


  • Résumé

    Dans une communication exolingue, les échecs pragmatiques ne sont pas aussi aisément reconnaissables que les erreurs grammaticales ou phonétiques et de ce fait, ils risquent de mener à des malentendus sans qu’il y ait de tentative de réparation. Comment identifier et expliquer ces difficultés pragmatiques aux apprenants ? Quels sont les moyens possibles pour la transmission du savoir pragmatique ? Cette étude vise à répondre à ces questions en coordonnant, d’une part, les problèmes rencontrés dans les interactions réelles entre Français et Japonais et, d’autre part, ceux qui apparaissent dans les situations d’enseignement du français langue étrangère au Japon. Autour de deux actes de parole (l’excuse et de la réfutation), les différences entre Français et Japonais sont examinées à l’appui de corpus variés : témoignages écrits (livres et blogs) des personnes ayant connu les deux cultures, ouvrages de savoir-vivre ou encore, extraits de films. L’étude se tourne ensuite vers les trois composantes de l’enseignement : le manuel, l’enseignant et l’apprenant. Après une analyse des manuels de français langue étrangère édités au Japon, le travail a été enrichi par des entretiens avec des enseignantes, ainsi que par des questionnaires menés auprès d’apprenants japonais. Cette étude a permis de mettre à jour les possibilités et les difficultés de l’enseignement de la pragmatique, telles que le maniement des stéréotypes, les différences entre enseignant natif et non-natif ou encore la capacité d’observation chez les apprenants même débutants.

  • Titre traduit

    Teaching pragmatics to Japanese learners of French as a foreign language


  • Résumé

    In communication between native and non-native speakers, pragmatic failures are not as easily recognizable as grammatical or phonetic errors, and therefore, they risk to lead to misunderstandings; generally speakers have no chance to repair ommunication problems. How do foreign language teachers identify and explain these pragmatic difficulties to the learners ? What are the possible means to teach pragmatics ? This study aims at answering these questions by associating the problems in the real interactions between French and Japanese speakers and those in the situations of teaching French as a foreign language in Japan. Concerning two speech acts (apology and refutation), the differences between French and Japanese are examined using various corpuses: books and blogs written by those who experienced both cultures, French and Japanese literature on manners and etiquette, and some sequences from movies. The study then deals with the three components of education : the textbook, the teacher and the learner. After an analysis of French textbooks published in Japan, interviews were conducted with teachers of French, and questionnaires were administered to Japanese learners. This study made clear the possibilities and the difficulties of teaching pragmatics, such as the way of incorporating stereotypes, the differences between native and non-native teachers, and the learners’ ability to be aware of pragmatic features even at beginner level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.