« Impliquer » l'élève dans les cours de langues. Pourquoi et comment un tel projet dans le contexte polonais actuel ?

par Magdalena Szczepanik

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Jean-Paul Narcy-Combes.


  • Résumé

    D'un côté, la démocratie et l'économie de marché changent la conception du pouvoir en Pologne, et de ce fait appellent un positionnement nouveau de l'enseignant-chercheur. De l'autre, la neurobiologie jette un éclairage nouveau sur le fonctionnement de l'individu en groupe et sur le traitement de l'information en cours d'apprentissage. L'étude du contexte scolaire polonais fait voir une possibilité de décentralisation des relations en classe, tout en prenant en compte les besoins sociaux et émotionnels de l'apprenant.Le présent projet de thèse, réalisé dans le cadre de la recherche-action, vise l'implication de l'élève par le biais d'un dispositif nommé : Discussion à Responsabilité Limitée (DARL). Grâce au dispositif, l'apprenant a la possibilité d'exercer des choix (documents de référence, groupe de discussion, prise de parole et son étendue); il a aussi l'occasion d'être dans une situation à responsabilité (choix du sujet et gestion d'une discussion). Les analyses des prises de parole en groupe ont démontré un lien entre la responsabilisation et l'augmentation du volume de prise de parole dans plusieurs cas décrits. Elles ont mis aussi en exergue des comportements d'auto-limitation de parole chez les apprenants-responsables qui, en tant que participants, étaient habituellement très actifs. Outre ces acquis d'ordre langagier, la recherche rend compte des attitudes des apprenants envers le travail et l'autorité.Le travail de thèse s'ouvre sur les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) qui, tout en résolvant certains problèmes liés au dispositif proposé,initient des questions nouvelles, relatives à l'interaction en groupe et à l'évaluation.

  • Titre traduit

    Involving the student in a language class. Why and how to introduce such a project in the current Polish context ?


  • Résumé

    On the one hand, democracy and market economy have changed the concept of powerin Poland and they thereby ask for a new positioning of the teacher-researcher. On the otherhand, neurobiology sheds new light on the way an individual functions in a group, and oninformation processing during learning.The study of the Polish educational context authorizes a wider implementation oflearner-centered rather than teacher-centered classroom practices, while paying attention tothe learner's social and emotional needs.The project, realized in the action-research framework, aims at involving the studentthrough an environment called : Limited Liability Discussion (LLD). Thanks to thisenvironment, the learner has a chance to choose (reference documents, discussion group,speaking out and its duration); he also has an opportunity to be in a situation with a certainlevel of responsibility (choice of a topic and management of the discussion).The analysis of speaking out in a group has established a connection betweenempowerment and the increase in oral production in the majority of the described cases. Theresults of the analysis have also emphasized specific behaviour of self-limitation in speakingin the case of "responsible" learners who, as participants, were usually very active. Apart fromlanguage acquisition gains, this research highlights learner attitudes to work and authority.The thesis opens on Information and Communication Technologies (ICT) which solvesome of the problems connected with the proposed environment, but at the same time raisenew questions, related to interaction in a group as well as assessment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.