Du cinéma comme un art à l'école. Paradigmes et enjeux de l'enseignement obligatoire et de spécialité "Cinéma et audiovisuel" en série L

par Barbara Laborde

Thèse de doctorat en Etudes cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Laurent Jullier.

Soutenue le 04-02-2012

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Roger Odin.

Le jury était composé de Laurent Jullier, Roger Odin, Geneviève Sellier, Jacqueline Nacache, Guillaume Soulez, Gilles Delavaud.


  • Résumé

    Paradigmes et enjeux de l’enseignement obligatoire et de spécialité "cinéma et audiovisuel" en série L. Les enseignements artistiques "cinéma et audiovisuel" apparus dans les années 80 dans les lycées français en série L sont le fruit d’une volonté politique. À travers des analyses de discours officiels, le repérage des paradigmes récurrents, leur explicitation théorique et historique constituent l’enjeu d’une première partie, destinée à mettre en place, comme une base de travail, les différentes manières dont le "cinéma" et "l’audiovisuel" sont définis et considérés "d’en haut". Mais mon travail de recherche ne pouvait se satisfaire de ce surplomb. J’ai donc adopté les outils de la sociologie pour étudier, dans une deuxième partie, la manière dont les professeurs et les élèves s’approprient ces paradigmes, les transmettent, les déjouent, sur le "terrain". Dans un troisième temps, la thèse s’intéresse aux programmes des enseignements et à l’analyse filmique. En m’appuyant sur les Bulletins officiels, sur des copies d’élèves, sur des analyses de professeurs et sur des documents pédagogiques publiés par l’Institution, j’ai voulu décrypter les paradigmes théoriques dans lesquels se définit l’œuvre d’art et ceux qui prévalent pour son analyse. Enfin, il restait à m’interroger sur la "pratique" encouragée dans ces enseignements : les réalisations audiovisuelles des élèves, la manière dont elles sont mises en œuvre, ce qu’elles recouvrent aussi d’implicites pédagogiques, politiques – voire économiques. Ma conclusion tente de faire des propositions concrètes, car je souhaite avant tout que cette thèse soit un outil de réflexion épistémologique, socio-politique, théorique, institutionnel et pédagogique, bref, un outil essentiellement pluridisciplinaire.

  • Titre traduit

    Film as art at school. Paradigms and issues of compulsory education and specialization in film and media studies for humanities students


  • Résumé

    Classes in the artistic field of "film and media studies", which emerged in the 1980’s in French high schools for students specializing in humanities, is the result of a political decision. In the first part of my thesis, I elaborate on this question through the analysis of political discourse. Recurring paradigms and their historical and theoretical expression, used as a starting point for my research, comprise the main issue of this section, which aims at organizing the different ways in which "film" and "media studies" are defined and considered from on high. However, this research cannot be considered complete without a bottom up perspective. Therefore I adopt, in the second section, sociological strategies in order to study the ways in which teachers and students appropriate, impart and transform these paradigms in the classroom. The third part of my thesis deals precisely with the formal programs and film analysis. Using examples taken from analyses, student’s papers, and pedagogical documents published by the French national education institution, I endeavor to elucidate the theoretical paradigms at work for the exercise of analyzing films. Lastly, I examine the "practices" advocated by the teaching of these subjects, the students audiovisual productions, the ways in which they are carried out and the implicit pedagogical, political, or even economical issues they cover. In my conclusion I endeavor to make concrete suggestions for the problems raised throughout my research, since, above all other things, I would like my thesis to be used as a tool for epistemological, socio-political, theoretical, institutional and pedagogical reflection; in short, a tool essentially pluridisciplinary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.