Pluralisation religieuse et changement social en Colombie

par William Mauricio Beltrán Cely

Thèse de doctorat en Études sociales et latino-américaines

Sous la direction de Jean-Pierre Bastian.


  • Résumé

    Bien que la Colombie ait longtemps été dominée par une culture catholique conservatrice, elle expérimente aujourd’hui une transformation rapide de son univers religieux. Ce processus est caractérisé par l’entrée en scène d’une multitude de nouvelles organisations religieuses. La présente étude vise à comprendre à la fois les causes de ce processus, et ses effets dans d’autres champs sociaux, notamment les champs politique et culturel. Cette recherche a été guidée par de nombreuses questions : Quelles ont pu être les causes du processus de pluralisation religieuse, et quels sont les facteurs - économiques, politiques, démographiques, culturels - qui lui sont associés ? Comment se manifeste la pluralisation religieuse dans les contextes ruraux, urbains et indigènes ? Quel a été l’impact de la pluralisation religieuse dans les champs culturel et politique ? La présente thèse cherche à établir la sécularisation et la modernisation de la société colombienne comme les principales causes de la pluralisation religieuse. Cette pluralisation suit les affinités et les inerties culturelles : la plupart des fidèles qui désertent l’Église catholique émigrent vers des mouvements religieux similaires ou analogues, principalement au bénéfice du mouvement pentecôtiste. La pluralisation religieuse favorise la montée en puissance d’entrepreneurs religieux indépendants de type charismatique. Les leaders religieux qui réussissent le mieux voient dans le capital religieux accumulé un capital rentable dans d’autres champs sociaux, en particulier le champ politique. Ainsi, la pluralisation religieuse a ouvert les portes du pouvoir politique à de nouveaux acteurs sociaux.

  • Titre traduit

    Religious Pluralisation and Social Change in Colombia


  • Résumé

    While Colombia has traditionally been dominated by a conservative Catholic culture, its religious milieu has gone through a rapid transformation characterised by the growth of many new religious organisations. This study will aim to more deeply understand the causes of this transformation and its effects in other social fields, notably in the political and cultural field. A large multitude of questions have shaped the research: Which causes have contributed and driven this religious pluralisation and which factors —political, economic demographic or cultural— are associated with it? How has this religious pluralisation manifested itself in rural, urban and indigenous contexts? What has been the impact of the religious pluralisation in the cultural and political fields?The present thesis will outline the ways in which the processes of secularisation and modernisation on Columbian society are the principle causes of this religious pluralisation and how this pluralisation involves different cultural affinities and forms of cultural inertia. Furthermore, most of the believers who abandon the Catholic Church integrate themselves within similar or related religious movements preferring above all the Pentecostal movement. Moreover, this pluralisation leads to an increased promotion of religious entrepreneurs of an independent and charismatic nature. The best performing religious leaders identify in their accumulated religious reputation a form of capital profitable in other social fields, particularly the political field. Consequently, religious pluralism has opened the doors of political power of new social actors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.