L'intégration en Asie de l'Est - une intégration de jure à l'épreuve des puissances normatives américaine, européenne japonaise et chinoise

par Su Cho-Hsin (Su)

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Jacques Roche.

Le jury était composé de Josepha Laroche, Bruno Jérôme.


  • Résumé

    Cette thèse examine les dynamiques derrière le développement vif de l’intégration régionale en Asie de l’Est depuis l’année 1997. Commencer par le constat du dépassement du système westphalien, cette thèse est motivée par une volonté postmoderne, dans le sens où on ouvre la possibilité de toute construction de l’espace politique et on insiste sur la construction sociale des phénomènes dans l’intégration régionale. Ainsi on comprend le développement régional est-asiatique en deux sens : l’intégration régionale de facto qui révèle une superposition des espaces en Asie de l’Est, et l’intégration régionale de jure qui manifeste une juxtaposition des normes dans la région est-asiatique. La première s’est surtout formée par les réseaux commerciale, ethnique, culturelle historiquement établis dans la région. Du développement plus récent, on fait spécialement valoir l’intégration dans l’industrie de l’électronique afin de montrer des chaînes de production transnationales mises en place par des firmes multinationales. La dernière constitue notre objet d’analyse principal en formulant l’hypothèse que l’intégration régionale de jure en Asie de l’Est se réalise par la concurrence normative entre les grands acteurs mondiaux, à savoir les États-Unis, l’Union européenne, le Japon et la Chine. Ceci nous amène à une conceptualisation normative dans les Relations internationales. L’enjeu de concurrence aujourd’hui est la poursuite de puissance normative qui comprend une détermination de l’espace politique et des codes de conduite au sein d’un tel espace. En utilisant des indicateurs empiriques économique et politique, on prétend anticiper une orientation de l’intégration régionale est-asiatique vers le projet d’Asie-Pacifique mené par les États-Unis.

  • Titre traduit

    Regional integration in East Asia - an integration de jure in test with the american, european, japanese and chinese normative powers


  • Résumé

    This thesis examines the dynamics behind the vigorous development of regional integration in East Asia since 1997. Beginning with the observation of the Westphalian system overtaken by transnational activities, this thesis is motivated by a postmodern will in the sense that it opens up the possibility of any construction of political space and emphasizes the social construction of phenomena in regional integration. Thus we understand the East Asian regional development in two ways: the regional integration de facto which reveals a superposition of spaces in East Asia, and the regional integration de jure that exhibits a juxtaposition of norms in the East Asian region. The first is mainly formed by the commercial, ethnic, cultural networks historically established in the region. For the more recent development, the integration in the electronics industry is especially emphasized in order to show transnational production chains implemented by multinational corporations. The latter, as our main subject of analysis, is carried out by making the assumption that the regional integration de jure in East Asia is conducted by the competition of normative power between the major actors in the world, namely the United States, the European Union, Japan and China. This brings us to a normative conceptualization in International Relations. The issue of competition today is the pursuit of normative power which includes a determination of political space and the codes of conduct within such a space. Using empirical economic and political indicators, we claim for an orientation of regional integration in East Asia to be an Asia-Pacific project led by the United States.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 306-345

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2012-84
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.