Pauvreté et croissance : le cas particulier des pays de l’Afrique centrale : Cameroun, Congo et République Centrafricaine

par Solange Patricia Gaboua

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Fericelli.

Le jury était composé de Paul Desneuf.

Les rapporteurs étaient Claude Albagli, Christian Rietsch.


  • Résumé

    Cette thèse procède à une analyse comparative de l’évolution de la pauvreté monétaire et non monétaire dans trois pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cameroun, Congo et RCA). Après un rappel des approches théoriques de la pauvreté, les différentes stratégies d’éradication de la pauvreté mises en oeuvre en Afrique subsaharienne, elle aborde quelques faits stylisés concernant la croissance économique et la pauvreté dans les trois pays susmentionnés. Enfin, nous traitons empiriquement la relation entre la croissance économique et la pauvreté non monétaire dans les trois pays en s’inspirant des travaux de Moser et Ichida (2001). Les résultats obtenus montrent que la croissance économique agit positivement sur l’espérance de vie, le taux d’éducation primaire et négativement sur le taux de mortalité infantile. Ces résultats ont des implications directes en termes de politique économique.

  • Titre traduit

    Growth and Poverty : case Study of Central African Countries : Cameroon, Congo and Central African Republic


  • Résumé

    This thesis presents a comparative analysis of the evolution of monetary and non-monetary poverty of three countries of the Economic and Monetary Community of Central Africa (Cameroon, Congo, and Central African Republic). After a review of theoretical approaches of poverty and different strategies for poverty eradication implemented in Sub-Saharan Africa this work explores the stylized facts concerning the economic growth on poverty reduction in the three countries. Finally, we empirically examine the relationship between economic growth and non-income poverty using Moser and Ichida (2001) model. We find that an increase in GDP per capita leads to an increase in life expectancy, an increase in the rate of gross primary school enrolment and a decline in infant mortality rates. These results have direct policy implications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1vol. (317 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 248-262

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2012-111
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.