Sécurité sanitaire des aliments, commerce et développement : approche par l'Economie Industrielle

par Oualid Hamza

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gérard Ballot.


  • Résumé

    La thèse s’inscrit dans le contexte actuel de régulation internationale de la sécurité sanitaire des aliments. Elle se situe au croisement de la théorie du commerce international, de l’économie industrielle et de l’économie du développement. Il s’agit d’évaluer les conditions favorables à une co-régulation multilatérale efficace et équitable de la sécurité des aliments. Une telle co-régulation doit assurer à la fois la santé des consommateurs des pays développés par rapport aux importations provenant des pays en développement, l’accès de ces pays aux marchés du Nord et la santé des consommateurs des pays en développement à travers l’amélioration des pratiques de production et de commercialisation des filières domestiques. Dans une première partie de la thèse, nous analysons les conditions d’une co-gouvernance Nord-Sud du risque sanitaire, qui soit bénéfique à la fois à la santé des consommateurs du Nord et aux revenus des producteurs du Sud. En se plaçant dans le contexte des marchés domestiques des PED, la deuxième partie de la thèse détermine les conditions pour lesquelles la sécurité alimentaire au sens quantitatif n’est pas incompatible avec la sécurité sanitaire des aliments. Dans une dernière partie de la thèse, nous analysons les instruments publics qui permettent de faire profiter les marchés domestiques du Sud des avancées réalisées dans les filières d’exportation. Sur un plan méthodologique, la thèse se base sur le cadre conceptuel de la théorie de l’organisation industrielle. Les modèles théoriques que nous proposons viennent en appui aux travaux empiriques et aux faits stylisés dont nous faisons une revue détaillée

  • Titre traduit

    Food safety, trade and development : Industrial Economics approach


  • Résumé

    This thesis is part of the current context of the international regulation of food safety. It stands at the crossroads of international trade theory, industrial economics and development economics and it comes to evaluate the conditions for an effective and fair multilateral co-regulation of food safety. Such a co-regulation should ensure consumers’ health in developed countries faced to imports from developing countries, the access of developing countries to Northern markets and consumers’ health in developing countries through the improvement of production and commercialization practices in domestic supply chains. In the first part of the thesis, we analyze the conditions for a North-South co-governance of health risk, which would be beneficial to both the health of consumers in the North and producers’ incomes in the South. Considering the context of domestic markets in developing countries, the second part of the thesis determines the conditions for which food security, in a quantitative sense, is not incompatible with food safety. In the last part of the thesis, we analyze public interventions that allow South domestic markets to benefit from progresses achieved in the export sectors. From a methodological point of view, the thesis is based on the conceptual framework of the Theory of Industrial Organization. The theoretical models that we propose serve as a support for empirical works and stylized facts that we review in detail.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (249 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 194-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T2012-50
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.