La gestion de la diversité ethnoculturelle par l’éducation en France et en Roumanie

par Cassandra Roxy Madison

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Hugues Portelli.

Le jury était composé de Jean-Marie Denquin, Philippe J. Maarek, Pierre Avril.


  • Résumé

    La présente étude explore l’application par l’école en Roumanie et en France de deux méthodes de gestion de la diversité ethnoculturelle, notamment l’intégration et l’assimilation. L’école aspire à modeler un bon citoyen en enseignant un socle de valeurs reflétant la tradition culturelle en France et religieuse en Roumanie ; d’une part, les manuels français d’éducation civique, juridique et sociale ainsi que les manuels d’éducation religieuse roumains illustrent une stratégie d’assimilation. D’autre part, l’éducation civique en Roumanie et l’éducation au fait religieux en France reflètent une stratégie d’intégration. L’assimilation est implantée par une pédagogie passive, qui a tendance à créer des élèves passifs, tandis que l’intégration s’appuie sur des méthodes pédagogiques actives, favorisant la formation des citoyens actifs. L’identité culturelle des minorités issues de l’immigration ainsi que des minorités nationales influence leur intégration dans le pays d’accueil, affectant directement la cohésion sociale. L’obéissance et la conformité aux règles, nécessaires pour le bon fonctionnement de la démocratie, représentent uniquement un pas primitif vers l’intégration culturelle, économique, politique, sociale et religieuse, qui est étroitement liée au sentiment d’appartenance et partiellement illustrée par l’acquisition de la citoyenneté. En Roumanie, comme en France, l’assimilation se justifie par le besoin de préserver certaines valeurs traditionnelles, cependant, elle favorise le développement de l’intolérance et de la méfiance, effet qui s’atténue légèrement avec l’âge. La réussite de l’intégration requiert un effort réciproque de la part des minorités ainsi que des personnes non-minoritaires. Tous les citoyens, indifféremment de leurs origines sont encouragés à participer à la construction et à la réalisation du projet national.

  • Titre traduit

    The management of ethnocultural diversity through education in France and Romania


  • Résumé

    This thesis explores the utilisation of integration and assimilation by the Romanian and the French public school in order to manage ethnocultural diversity. The school aspires to create a good citizen through teaching core values that reflect the cultural tradition in France and the religious tradition in Romania; as such, both French Civics textbooks as well as Romanian Religion textbooks reflect a strategy of assimilation. Inversely, Romanian Civics textbooks and French History of religions textbooks illustrate a strategy of integration. In both countries, assimilation is implemented using a passive pedagogy, having a tendency to create passive students, while integration is reflected by active learning methods that aspire to model students into active citizens. The cultural identity of immigrant and national minorities partially determine their integration in the host country, which consequently directly affects social cohesion. Obeying the law and conforming to societal norms, although necessary for the functioning of democracy, both represent solely a primitive step towards cultural, economic, political, social and religious integration, which itself is linked to the feeling of belonging and partially illustrated by the acquisition of citizenship. In Romania as well as in France, assimilation may be justified by the need to preserve certain traditional values; however, this strategy encourages the development of intolerance and weariness, an effect that subsides as children get older. Successful integration requires equal effort from minorities as well as from nationals. All citizens, regardless of their origins, are encouraged to participate in defining and carrying out national objectives.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-425. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2012-23
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.