Modèle économique de l'information écrite à l'ère numérique. Peut-on encore créer de la valeur ?

par Pascal Lablanche

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Francis Balle.

Le jury était composé de Jacques Barrat.

Les rapporteurs étaient Jean-Marie Cotteret, Bernard Valade.


  • Résumé

    Alors que la création de valeur demeure un objectif légitime et naturel de l’évolution d’une firme, cette recherche a montré que les éditeurs de presse d’information se trouvent, depuis le début du XXIe siècle, d’une part, dans une situation financière dégradée et subséquemment dans une spirale de destruction massive de valeur au point de mettre en péril leur pérennité – certains étant d’ailleurs en faillite virtuelle – et, d’autre part, dans l’incapacité à l’horizon 2016, au-delà du simple équilibre opérationnel, d’inverser la tendance, dès lors que le raisonnement se conduit à périmètre structurel constant. Pour autant, en considérant une interdépendance systémique de plusieurs facteurs d’influence – des déterminants de la performance qui puisent leur origine dans l’histoire et la nature même du bien informationnel et qui s’enrichissent d’éléments structurels et environnementaux –, et en acceptant que chaque industrie ne soit plus que le maillon d’une chaîne de valeur globale dans laquelle l’éditeur n’a plus le monopole, il ressort, par une mise en scène de différents scenarii construits, entre prévision et prospective, sur une période allant de 2010 à 2020, que les différentes conditions requises pour une dynamique vertueuse, malgré les pierres d’achoppement possibles, s’articulent autour de trois axes majeurs – reconquête des marchés, recherche de marges de manoeuvre opérationnelles et financières, changement de référentiel. La dynamique se construit dans un enchaînement de circonstances contraint, ajusté et structuré en trois grandes étapes, qui permet finalement à quelques groupes de se réorganiser pour constituer des firmes de taille critique et ainsi dégager, grâce à une équation de valeur efficiente, simplement réajustée et différenciée, les moyens de migrer vers ce nouveau paradigme informationnel né de cet univers numérique.

  • Titre traduit

    Economic model for print media in the digital age. Is it still possible to create value ?


  • Résumé

    Creating value is the natural aim of any private company. This study shows however that from the beginning of the 21st century print media publishers have been losing money and getting into a spiral of value-destruction so vicious as to jeopardise their very survival. Some are practically bankrupt. Nor is there any sign they will have turned the corner or even be breaking even by 2016 if the industry doesn’t restructure. There are three ways for print media firms to turn this round and regain positive momentum: recapturing market-share, improving their operational freedom and their margins and changing market perception. To do this however they will need to understand and take account of some big and interrelated themes – the ways in which the new uses of data, its ‘history’, its location and its very nature have enriched the value of information itself. They will also need to accept that publishers no longer have a monopoly of information and that they are only a link in a global value chain. To reach this conclusion the study runs a range of scenarios comparing confident short term forecasts and foresights for the longer term, from 2010 to 2020. We find that there will probably be three key stages of constraint, change and restructuring. A few publishers probably will manage to reorganise themselves, reach critical size and create value in this new world. To do so they will have a profoundly new and efficient value-creation ‘equation’, readjusted and differentiated from what has gone before. It is this that will allow them to migrate into and flourish in the new informational paradigm born from this digital universe.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (1430 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.1189-1220. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2012-15,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2012-15,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2012-15,3
  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.