L' évolution des organisations biologiques : vers une théorie unifiée de la coopération et du conflit

par Johannes Martens

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Gayon.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'étude des organisations biologiques, des êtres unicellulaires aux entités coloniales, en passant par les organismes multicellulaires, est aujourd'hui une partie intégrante de la théorie sociale de l'évolution. Celle-ci envisage leur émergence comme le fruit d'un processus d'optimisation sous l'action de la sélection naturelle, au cours duquel les intérêts reproductifs des différentes parties sont amenés à converger et à s'intégrer au sein de différentes unités sociales de niveau supérieur. Notre travail vise à clarifier la nature de cette approche théorique, en évaluant les raisons épistémologiques du rapprochement analogique entre sélection naturelle et optimisation, et en s'interrogeant sur la fécondité conceptuelle de ce rapprochement, capital pour notre compréhension des organisations biologiques. Dans un premier temps (parties I et II), nous nous intéressons au parallèle proprement dit entre sélection naturelle et optimisation rationnelle, à partir des discussions sur l'évolution de la coopération biologique. En particulier, nous montrons que le fait d'envisager les populations naturelles sur le mode analogique de populations d'agents optimisateurs (dotés d' « intérêts » reproductifs) permet de mettre en lumière la structure causale des organisations auxquelles ceux-ci appartiennent, à la différences des seuls modèles, de la génétique quantitative et de la génétique des populations. Dans un second temps, (parties III et IV), nous formulons les conditions sous lesquelles la sélection peut générer de nouveaux niveaux d'organisation biologique, et établissons une distinction nette mais générale entre l'état de la socialité et celui de l'organismalité.

  • Titre traduit

    The evolution of biological organizations : toward a unified theory of cooperation and conflict


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (686 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 655-680. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 217

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 12/PA01/0737
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.