Petites maisons suburbaines au XVIIIe siècle : du pavillon d'agrément au pavillon d'habitation (1750-1810)

par Claire Ollagnier

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Daniel Rabreau.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, période à laquelle l'expression « petite maison » semble être en usage, le concept d'un lieu situé à l'abri de tous les regards où le libertin pourrait s'adonner à ses activités licencieuses, a envahi la littérature romanesque et théâtrale, et les sources que constituent les rapports de police et les chroniques scandaleuses regorgent d'anecdotes piquantes, contribuant ainsi à créer le mythe de la petite maison. Cependant, il faut attendre 1751 et la construction du pavillon de La Bouëxière pour voir émerger un nouveau type architectural dont le programme s'élabore peu à peu. Cité comme modèle de référence par J. -F. Blondel dans son "Cours d'architecture" et par J. -F. De Bastide dans son roman "La Petite Maison", l'édifice d' A. -M Le Carpentier initie une vague de réflexions sur un nouveau mode d'habitat. En témoignent notamment le sujet du concours du Grand Prix de l'Académie royale d'architecture de 1758 (« Pavillon au bord d'un rivière ») et les recherches accompagnant la création du Petit Trianon (1756-1764). A partit de ce moment, le modèle royal tend à se divulguer et tous les quartiers périphériques de la capitale se couvrent d'édifices aux allures diverses mais répondant aux mêmes critères architecturaux. La multiplication des petites maisons illustre également l'émergence d'un nouvel art de vivre et les aspirations d'une société en mutation qui use de toutes les ressources des arts (architecture, jardin, peinture, sculpture. . . ) pour créer de véritables écrins qui ne laisseront pas indifférent le public de la seconde moitié du XVIIIe siècle, satisfaisant les critiques et alimentant les récits de voyageurs et les souvenirs des contemporains. . .

  • Titre traduit

    18th century suburban "Petites Maisons" : from villas to full-time abodes (1750-1810)


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Mardaga à Bruxelles

Petites maisons : du refuge libertin au pavillon d'habitation en Île-de-France au siècle des Lumières


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (604 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 264-283. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 216

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Mardaga à Bruxelles

Informations

  • Sous le titre : Petites maisons : du refuge libertin au pavillon d'habitation en Île-de-France au siècle des Lumières
  • Dans la collection : Architecture
  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • ISBN : 978-2-8047-0283-0
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-343. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.