L'information à Reims aux XIVe et XVe siècles

par Julien Briand

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Claude Gauvard et de Franck Collard.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    La ville de Reims présente l'originalité de permettre, pour les XIVe et XVe siècles, une étude globale de l'information, aussi bien sous son acception médiévale, c'est-à-dire judiciaire, que contemporaine. L'enregistrement, l'archivage et la mise en mémoire de l'information participent tout à la fois du bon gouvernement de la ville et de la défense de son honneur, c'est-à-dire de ses droits et de sa renommée. La bonne décision se nourrit de l'information, mais elle nécessite, au préalable, une construction et une validation de cette dernière, dans le but de l'accréditer, c'est-à-dire, comme en justice, de la fonder en vérité. Alors seulement, les décisions des gouvernants et des juges peuvent apparaître légitimes. Aux yeux du roi comme à ceux des dirigeants, la bonne gestion de la ville passe tout autant par sa mise en défense que par la mise en connaissance des nouvelles, principalement militaires. L'information est alors reconnue d'utilité publique et devient un élément fondamental du Bien commun. Cette reconnaissance justifie qu'elle pèse d'un poids très lourd dans l'ensemble des dépenses. Pour être alimentée en nouvelles, la ville s'appuie sur un réseau de messagers de plus en plus institutionnalisé, en même temps qu'elle construit un espace de communication régional. La transmission de l'information constitue un enjeu essentiel pour le pouvoir urbain, qui doit maîtriser le moment de la communication, le degré de dévoilement de l'information ainsi que les réactions et les attentes des habitants de la ville et de son plat-pays, toujours enclins aux rumeurs.

  • Titre traduit

    Information in the city of Reims during the XIVth and the XVth centuries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1768 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 28-132 (tome 2). Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : rR12 : 168

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.