Les Enfants de Joseph : les partisans soviétiques : révolution, guerre civile et résistance armée à l'occupation allemande en URSS (1941-1944)

par Masha Cerovic

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Marie-Pierre Rey.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les partisans soviétiques ont formé pendant la Deuxième Guerre mondiale un des principaux mouvements de résistance armée à l'occupation allemande en Europe, implanté dans les vastes forêts de Biélorussie, du nord de l'Ukraine et de Russie occidentale. En croisant les archives allemandes et soviétiques, les sources institutionnelles, celles des unités de partisans elles-mêmes et des ego-documents, ce travail explore l'expérience et la culture de guerre des partisans soviétiques, en centrant l'analyse autour de la nature, des racines et des effets de la violence politique telle que subie et exercée par les partisans. Il analyse l'impact de la violence d'occupation allemande, l'émergence et la structuration du mouvement partisan, les relations complexes des partisans avec l'Etat-Parti soviétique, leurs conceptions de la patrie soviétique, les relations entre civils et combattants et les dynamiques de radicalisation de la violence en territoire occupé. Il montre que les partisans soviétiques étaient le produit à la fois d'une culture politique spécifique héritée de la Révolution et de la violence d'occupation allemande: ils comprenaient leur action comme un moment essentiel d'une apocalypse révolutionnaire ouverte en 1917, sans que leur mouvement s'inscrive dans la simple continuité des conflits qui avaient marqué l'URSS jusqu'à la guerre.

  • Titre traduit

    Joseph's children : the soviet partisans : revolution, civil war and armed resistance to german occupation in the Soviet Union (1941-1944)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (919 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 21-75 (tome 2). Index

Où se trouve cette thèse ?