Architectures solaires et politiques énergétiques en France de 1973 à 1985

par Marion Chauvin-Michel

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Claude Massu.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'architecture solaire et la mise au point de systèmes de chauffage solaire avant 1973 étaient le fait de personnalités, architectes ou scientifiques, s'intéressant au sujet. L'architecture solaire émerge au sein d'un mouvement socioculturel, au croisement d'expériences sur l'architecture tropicale, l'autoconstruction, et la prise en compte de l'environnement. A partir de la crise pétrolière de 1973, les services publics engagent des programmes nationaux tournés vers les économies d'énergie, diffusant et faisant la promotion de l'énergie solaire. Ces programmes donnent lieu à des expérimentations architecturales et des opérations de démonstration, qui permettent aux architectes et ingénieurs de démontrer l'efficacité des apports solaires, à travers la mise au point de systèmes de chauffage et de refroidissement et l'application des principes bioclimatiques. A partir de 1978, apparaît le Commissariat à l'Energie solaire. Cette nouvelle institution coordonne l'ensemble des programmes et instaure des liens entre organismes institutionnels au niveau national et international. La France se positionne également sur le marché international de l'énergie solaire à travers des programmes de coopérations bilatérales. Des concours d'architecture solaire sont lancés par les instances françaises et européennes. Ils permettent d'analyser les différentes typologies existantes et les éléments fondamentaux de ce nouveau mouvement architectural. Après avoir soutenu et porté celui-ci durant une dizaine d'années, on constate un revirement de la politique énergétique française. Les programmes sont abandonnés, le gouvernement et les services publics se désengagent, laissant le secteur industriel solaire en crise et obligeant les principaux acteurs de l'architecture solaire à se reconvertir.

  • Titre traduit

    Solar architecture and energy policies in France from 1973 to 1985


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (874 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 547-551. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 113

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4518
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.