Devenir artiste au Nigeria : du début du XXème siècle au début du XXIème siècle

par Emmanuelle Spiesse

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Philippe Dagen.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    A partir d'archives inédites et d'une centaine d'entretiens auprès d'acteurs de l'art (artistes, galeristes, historiens de l'art, universitaires, collectionneurs, journalistes), cette étude reconstitue des trajectoires pour devenir artiste contemporain au Nigeria. Ces trajectoires passent notamment par des lieux de formations (universités, ateliers), par des lieux d'expositions (les galeries lagosiennes. . . ), par l'insertion de l'artiste dans un réseau professionnel, personnel et/ou associatif et enfin par son combat ambivalent pour la reconnaissance de son art dans son pays et à l'extérieur. Si l'analyse des œuvres permet de faire émerger, écoles, styles et centre d'intérêts des artistes, elle ne se satisfait pas - au contraire d'un certain nombre d'histoires de l'art contemporain africain précédemment écrites - d'un regard qui se limiterait à la catégorisation de celles-ci. En ce sens, cette recherche ne permet pas seulement d'invalidité la quête d'authenticité dans l'art contemporain africain mais permet surtout de démontrer que le champ de l'art contemporain est âprement discuté en Afrique même.

  • Titre traduit

    Becoming artist in Nigeria : early 20th - early 21st century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (574 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 334-349. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 141

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4593
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.