Photographier la Grande Guerre : les soldats de la mémoire, 1915-1919

par Hélène Guillot

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Myriam Tsikounas.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dès 1914, l'Allemagne semble maîtriser, sans commune mesure, les possibilités données par la photographie et elle en fait un outil de propagande internationale. En réaction, la France met en place au printemps 1915, la section photographique de l'année (SPA) destinée à contrer l'action allemande auprès des pays neutres en alimentant les services du ministère des Affaires étrangères. Le ministère de la Guerre fournit des hommes, convoite les photographes et se charge de la censure sur les images. Le sous-secrétariat aux Beaux-arts finance la totalité de l'opération voyant ici l'opportunité de constituer un fonds d'archives capable de témoigner devant l'Histoire. Au-delà des changements de noms ou bien de la fusion avec la section cinématographique (1917), la SPA devient lentement et très officiellement un outil sous l'influence de plus en plus prégnante des Beaux-arts. Son fonctionnement met en valeur le métier de reporter militaire ainsi que les conditions de production photographique sur le fion, Tout au long de la guerre, la SPA filtre les évènements et produit une actualité visuelle au bénéfice de la France et de ses alliés. Malgré tout, les hommes de la SPA, certes encadrés mais seuls au moment du cadrage, ils livrent leur interprétation du conflit et par là même une put de l'homme de 1914. En France et à l'étranger, la section organise elle-même la diffusion de ses images déclinées sur divers supports, expositions, brochures, cartes postales pour les principales, Appareil politique et artistique à diverses facettes, la SPA est l’unité privilégiée des soldats de la mémoire

  • Titre traduit

    Picturing the Great War : memories from the trenches, 1915-1919


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (600 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 559-585. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 107
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14185
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.