Le posthumanisme exposé : une étude sociosémiotique du corps extrême dans la culture visuelle

par Zakia Maaouia

Thèse de doctorat en Arts plastiques. Design, études culturelles

Sous la direction de Bernard Darras.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le constat sociologique selon lequel le corps est une réalité instable prend tout son sens dans le champ de la culture visuelle. Les imagiers posthumains, qu'ils soient artistes ou publicitaires, inventent des présences corporelles radicales grâce aux différentes potentialités de la société hypermoderne. Les assemblages posthumains sont dès lors les pourvoyeurs de stratégies sociales et culturelles dont la visée est le remodelage incessant des limites du corps et le bouleversement des concepts de « norme » et de « normalité » en tant que catégories hégémoniques. Cette recherche, à travers une démarche méthodologique interdisciplinaire où se croisent les approches culturaliste, sémiotique et compréhensive, s'intéresse aux codéterminations sociales qui ont permis l'émergence du paradigme posthumain dans la culture visuelle. En outre, il s'agit de comprendre en quoi le posthumanisme exposé est une modalité performative d'expression de la corporéité et dans quelle mesure, il est le précurseur de mutations qui concernent à la fois les habitudes visuelles et corporelles des acteurs sociaux.

  • Titre traduit

    Posthumanism exposed : a sociosemiotic study of the extreme body in visual culture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (435 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-374. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 87
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.