Les maisons néo-babyloniennes d'après la documentation textuelle

par Yoko Watai

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Francis Joannès.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse présente les maisons privées dans les villes de la Babylonie d'époque néo-babylonienne et achéménide (7e -5e siècle avant notre ère) telles que nous les documentent les textes cunéiformes juridiques, économiques et administratifs retrouvés dans les archives privées des notables urbains et un certain nombre d'archives des grandes institutions religieuses. On a entrepris ici d'étudier les aspects juridiques des modes de transmission de l'immobilier bâti, mais aussi la localisation, la construction, l'architecture, l'ameublement et l'organisation des maisons, et enfin la place que prend la gestion de l'immobilier bâti dans les opérations financières et économiques d'un certain nombre de familles de notables babyloniens. Cette étude s'appuie sur la constitution d'un important corpus de textes cunéiformes de vente, de location, de partage d'héritage et de donations, ainsi que d'inventaires inclus dans les contrats de mariage. Les textes ont été étudiés de manière à en permettre une présentation à jour sous forme de transcription du cunéiforme accompagnée, pour les plus significatifs d'entre eux, d'une traduction en français.

  • Titre traduit

    Neo-babylonian private houses : the textual documentation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (751 p.)
  • Notes : Les corrections demandées par le jury n'ont pas été effectuées
  • Annexes : Bibliogr. p. 343-362. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R 12 : 226
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.