L'imaginaire de l'Âge d'Or à la Renaissance : étude comparative : Italie, France, Europe du Nord

par Élinor Myara Kelif

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Philippe Morel.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à étudier la place et les modalités de l'iconographie de l'un des mythes les plus instrumentalisés à la Renaissance, le mythe de l'âge d'or. L'organisation de ce travail privilégie les grandestraditions d'interprétation du mythe, la première d'entre elles étant la version ovidienne que l'on retrouve principalement dans les éditions des Métamorphoses. Puis vient, dans le cadre de l'instrumentalisation politique, la version virgilienne. Dans chacun des contextes étudiés (la France, l'Italie, les anciens Pays-Bas, la cour de Prague) il est possible de constater un moment particulier où la manifestation du thème rejoint des paramètres conjoncturels précis. Ainsi, les systèmes politiques que sont les cours princières italiennes, la monarchie française, l'empire germanique et le marché 'ouvert' des Provinces Unies se singularisent par des usages très spécifiques du mythe, soulignant ainsi son adaptabilité, sa récupération, son acculturation. L'ensemble des instrumentalisations et des occurrences littéraires du mythe contribuent à son enrichissement perpétuel du point de vue symbolique. Cependant, le mythe peut aussi se réduire à un ensemble abstrait de valeurs positives qui définissent systématiquement le temps idéal de l'âge d'or: justice, paix, abondance, amour, harmonie. Ces qualités, faisant de ce temps un acmé dans l'histoire de l'humanité ne font plus de l'âge d'or qu'un concept et ses topoi deviennent des lieux communs partagés par d'autres mythes. Ainsi, des thèmes mythologiques comme celui des Noces de Pelée et Thétis ou encore certains lieux propices à cette contamination comme les jardins, deviennent l'objet de 'variations' ou d'extensions du mythe.

  • Titre traduit

    ˜The œmyth of the Golden Age in Renaissance and its imaginary : comparative study : Italy, France, Northern Europe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (845 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 553-599. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 50

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13153
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4585
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.