Stratégies politiques et stratégies familiales à Bénévent, Capoue et Salerne de la fin du VIIIe à la fin du XIe siècle

par Aurélie Thomas

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Laurent Feller.

Soutenue en 2012

à Paris 1 .


  • Résumé

    Au cours des IXe-XIe siècles se sont affirmés parallèlement, à Capoue, Bénévent et Salerne, deux modèles de pouvoir différents, reposant sur les structures de groupes de parenté radicalement distinctes, dont l'organisation et le fonctionnement a contribué à façonner le visage politique contrasté de la Lombardie mineure de cette époque. Le modèle politique adopté à Salerne repose ainsi sur une structure familiale dynastique privilégiant la descendance mâle directe, au détriment des cadets et des alliés du lignage, systématiquement exclus du pouvoir. A l'inverse Be��névent et Capoue ont observé un modèle de pouvoir fondamentalement égalitaire, où l'ensemble des « frères» de la lignée dirigeante, au sens large des cousins et des cognati, partagent un même jus regnandi et peuvent prétendre au principat. L'arrivée des Normands dans le jeu politique et familial lombard à partir du début du XIe siècle vient profondément remettre en cause ces deux modèles familio-politiques lombards, provoquant d'une part la disparition du modèle cognatique et égalitaire capouano-bénéventain et avec lui celle de sa lignée princière, les Landulfides, et entraînant d'autre part la mutation du modèle salernitain qui tend à se rapprocher du modèle de partage égalitaire du pouvoir mis en œuvre à Capoue-Bénévent. La survie de la dernière lignée princière salernitaine à l'époque normande par le biais des femmes marque alors le passage d'un modèle de pouvoir à n autre celui, de l'époque lombarde à celui des royaumes normands du Sud de l'Italie.

  • Titre traduit

    Political and familial strategies in Benevento, Capua, Salerno (9th-11th century)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (568 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.521-554. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 12 : 21

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13171
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.