Le premier lait fermenté exclusivement par une bactérie propionique laitière : mise au point et potentiel probiotique

par Fabien Cousin

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Gwenaël Jan.

Soutenue en 2012

à Rennes, Agrocampus Ouest .


  • Résumé

    Les bactéries propioniques laitières sont principalement utilisées comme levain d’affinage dans des fromages à pâte pressée cuite tels que l’emmental. De plus, des propriétés probiotiques ont été décrites pour ces bactéries. Certaines de ces propriétés nécessitent que les bactéries propioniques laitières arrivent en nombre suffisant et métaboliquement actives dans le côlon. A ce jour, il n'existe pas de produit laitier fermenté permettant d'étudier spécifiquement les effets bénéfiques des bactéries propioniques laitières. La matrice laitière protégeant les probiotiques des stress subis dans le tractus digestif, un lait fermenté exclusivement par une bactérie propionique laitière permettrait d’étudier le potentiel probiotique de cette bactérie. L’objectif de cette thèse était de mettre au point un produit laitier fermenté exclusivement par une bactérie propionique laitière et de le tester comme vecteur d’apport pour étudier les propriétés probiotiques de ces bactéries. Un nouveau lait fermenté exclusivement par une bactérie propionique laitière, dont la population a atteint 109 bactéries par millilitre, a ainsi été développé. Il a protégé efficacement les bactéries des stress digestifs in vitro et in vivo. Il a induit l’apoptose (suicide cellulaire programmé) de cellules cancéreuses humaines coliques et gastriques in vitro. Ce lait fermenté a présenté également un potentiel immunomodulateur in vitro et in vivo, en faveur d’un profil anti-inflammatoire. Un outil performant d'étude du potentiel bénéfique des bactéries propioniques laitières est maintenant disponible pour la communauté scientifique. Il permettra d'explorer les bénéfices de ces bactéries vis-à-vis de la santé, suggérés in vitro, dans des études précliniques et cliniques


  • Résumé

    Dairy propionibacteria are mainly used as ripening starters in Swiss-type cheeses such as Emmental cheese. Moreover, probiotic properties have been described for these bacteria. Some of these effects require high populations of live and metabolically active dairy propionibacteria in the colon. To date, no fermented dairy product exists to study specifically the beneficial effects of these bacteria in the colon. As dairy matrix protects probiotics from stresses undergone in the digestive tract, a milk exclusively fermented by dairy propionibacteria would allow to explore its probiotic potential. The aim of this thesis was to develop a milk exclusively fermented by a dairy propionibacterium and to test it as a probiotic vehicle to study the probiotic properties of this bacterium. A new milk exclusively fermented by dairy propionibacteria, in which the bacteria population reached 109 bacteria per milliliter, has been designed. It protected propionibacteria from digestive stresses in vitro and in vivo. It induced apoptosis (programmed cell death) in human colon and gastric cancer cells in vitro. This fermented milk also displayed an immunomodulatory potential in vitro and in vivo, in favor of an anti-inflammatory pattern. A powerful tool to study the potential benefits of dairy propionibacteria is now available for the scientific community. It will allow to explore the health benefits of these bacteria, suggested in vitro, in preclinical and clinical studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr(225-268 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 66
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.