Influence des pratiques agro-écologiques et de la protection phytosanitaire sur les communautés d’acariens Phytoseiidae (Acari mesostigmata) dans les vergers agrumicoles tunisiens

par Hajer Sahraoui

Thèse de doctorat en Evolution, Ecologie, Ressources Génétiques, Paléontologie

Sous la direction de Serge Kreiter et de Kaouthar Lebdi-Grissa.

Le jury était composé de Serge Kreiter, Mohieddine Ksantini, Marie-Stéphane Tixier.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Hemptinne, Brahim Chermiti.


  • Résumé

    Les acariens de la famille des Phytoseiidae (Mesostigmata) ont été largement étudiés du fait de la capacité de plusieurs espèces à contrôler biologiquement des acariens phytophages et des petits insectes ravageurs des cultures. La diversité et l'abondance des espèces de cette famille sont déterminées principalement par le climat, la stabilité des habitats, les ressources alimentaires et les pratiques agricoles. Cette étude conduite dans des vergers d'agrumes tunisiens a pour objectifs (i) de caractériser la diversité des Phytoseiidae dans ces agrosystèmes, (ii) d'étudier l'effet de pratiques agricoles sur la diversité et l'abondance de ces espèces et (iii) d'étudier l'effet de stratégies de gestion de l'enherbement sur ces acariens prédateurs. Les résultats obtenus ont permis de répondre à ces objectifs. Tout d'abord, nous possédons désormais davantage de connaissances sur les espèces de Phytoseiidae présentes sur agrumes ainsi que dans la végétation naturelle de ces vergers. Onze nouvelles espèces pour la faune tunisienne ont été rencontrées. Euseius stipulatus était l'espèce dominante dans les vergers d'agrumes tunisiens étudiés. La diversité des Phytoseiidae sur les citrus est différente selon l'espèce d'agrumes et leur abondance plus faible dans les vergers où des herbicides étaient utilisés. Dans les mauvaises herbes associées, la diversité de Phytoseiidae était directement affectée par la diversité des espèces végétales. De plus, leur densité était influencée par les pesticides utilisés et les techniques de gestion de l'enherbement. Il a également été montré l'existence d'une corrélation positive entre les densités des Phytoseiidae dans les mauvaises herbes et sur les arbres. De plus, l'existence d'une dispersion ambulatoire des Phytoseiidae de l'inter-rang vers les arbres a été observée; les effectifs migrant depuis l'inter-rang vers les arbres étaient plus importants que dans le sens opposé. Cette migration semble être favorisée par certaines pratiques de désherbage, particulièrement le labour. Enfin, la comparaison des parcelles aux stratégies de production différentes a montré une diversité de Phytoseiidae plus importante dans le système conduit en Agriculture Biologique. Les résultats obtenus permettent de mieux comprendre les interactions entre les Phytoseiidae et leurs habitats et ont permis de formuler des propositions pour améliorer les pratiques culturales (élimination du désherbage chimique et promotion du labour ou du fauchage) afin de promouvoir un meilleur contrôle biologique des acariens ravageurs. Néanmoins, d'autres études sont encore nécessaires pour tester davantage de stratégies d'enherbement, en proposer de nouvelles et afin de mieux caractériser les interactions entre les Phytoseiidae et la gestion des agrosystèmes.Mots clés : Agrumes, Phytoseiidae, diversité, abondance, mauvaises herbes, dispersion, pesticides

  • Titre traduit

    Influence of agro-ecological practices and plant protection on the communities of Phytoseiidae acarina in the Tunisian Citrus orchards


  • Résumé

    Mites of the family Phytoseiidae (Mesostigmata) have been extensively studied because of the potential of several species as biological control agents of phytophagous mites and small insect crop pests. Phytoseiidae diversity and abundance are known to be mainly affected by climate, stability of habitats, food resources and agricultural practices. This study conducted in Tunisian citrus orchards aimed to (i) characterize the diversity of Phytoseiidae in these agrosystems, (ii) study the effect of agricultural practices on the diversity and abundance of these species and (ii) study the effect of weed management strategies on these predatory mites. The results obtained allow giving some responses. First, more data are now available on species of Phytoseiidae present on citrus trees and associated weeds. Eleven new species for the Tunisian fauna have been found Species of Phytoseiidae were different according to the species of citrus considered and their abundance seemed to be affected by herbicide sprayings. On weeds, Phytoseiidae diversity was directly affected by weed diversity. Furthermore, their density was influenced by pesticide sprayings and the weed management type. A positive correlation between Phytoseiidae densities on trees and weeds was emphasized. Ambulatory dispersal between weeds and trees was observed and migrations were higher from weeds to trees than in the opposite way. This dispersal seemed to be favored by some weeding practices, especially by ploughing. At last, the comparison of plots conducted with different farming strategies showed that Phytoseiidae diversity was the highest in the organic farming plot. The results presently obtained allow a better understanding of relationships between Phytoseiidae and their habitat. They also allow some proposals to improve agricultural practices and promote a better biological control of mite pests (eliminate herbicide use, promote ploughing and mowing). However, additional studies are still required in order to test more weeding strategies, propose new ones and to better characterize the interactions between Phytoseiidae and agrosystems management.Key words: Citrus, Phytoseiidae, diversity, abundance, weeds, dispersal, pesticides


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.