Assessing the effectiveness of marine protected areas in sustaining small-scale fisheries : ecological and management perspectives from the French Mediterranean

par Hazel O. Arceo

Thèse de doctorat en Sciences de l'univers

Sous la direction de Patrice Francour et de Luisa Mangialajo.

Soutenue en 2012

à Nice .

  • Titre traduit

    Évaluation de l'efficacité des aires marines protégées pour soutenir les petits métiers de la pêche : perspectives écologiques et de gestion de la Méditerranée française


  • Résumé

    Marine protected areas (MPAs) are increasingly being implemented as a fisheries management tool. The continued decline of worldwide capture fisheries gives an impetus for studying how MPAs could sustain fisheries. Despite the growing MPA literature, many ecological effects have remained understudied. This doctoral thesis aimed to examine how MPAs can benefit small-scale fisheries, particularly in the French Mediterranean. Field experiments were conducted in the Cap Roux Fishery Reserve, Saint-Raphaël to determine the effects of protection on adult fish communities, recruitment and adjacent fisheries. Indirect effects of protection were detected, particularly on trophic interactions. Mortality of juvenile fish was higher inside the reserve compared to fished areas as seen from surveys of newly-settled Diplodus sargus in their nursery habitats and a caging experiment using recently-settled Symphodus ocellatus in artificial habitats. The mortality patterns were attributed to higher predation inside the reserve. Stable isotope analyses revealed that fish species with higher trophic levels were caught inside the reserve. Meanwhile, catch yields from experimental fishing were higher inside the reserve than in fished areas but decreased with distance from the center of the reserve. Spillover effect was not observed, which could be explained by several factors: poaching or fishing along the boundary which could offset any gains from protection, reserve size which could be incompatible with natural fish home ranges, and the age of the reserve which could still be young for full biomass recovery. These factors should be considered in the management of the Cap Roux Fishery Reserve.


  • Résumé

    Les Aires Marines Protégées (AMPs) sont de en plus utilisées comme stratégie de gestion de la pêche. Le déclin continuel de la production mondiale des captures de pêche renforce la nécessité d’étudier si ces AMPs pourraient permettre d’augmenter à nouveau et de soutenir le rendement des pêches. Malgré une littérature croissante sur le thème des AMPs, de nombreux effets écologiques n’ont pas encore été suffisamment étudiés pour étayer cela. Cette thèse de doctorat a pour but de déterminer comment les AMPs peuvent bénéficier à la pêche aux petits métiers, plus particulièrement en Méditerranée française. Le travail de terrain a été réalisé au sein du Cantonnement de Pêche du Cap Roux, Saint-Raphaël afin de déterminer les effets de la protection sur les peuplements de poissons adultes, le recrutement des juvéniles et le rendement des pêches effectuées à proximité. Des effets indirects de la protection ont été mis en évidence notamment par l’étude des interactions trophiques. Une mortalité des juvéniles de poissons plus importante à l’intérieur de la réserve que dans les zones pêchées a été mise en évidence par: (i) des suivis des juvéniles de l’année de Diplodus sargus dans les zones de nurseries et (ii) des expériences de caging de juvéniles de Symphodus ocellatus installés sur des substrats artificiels. Cette mortalité a été attribuée à une pression de prédation plus forte à l’intérieur de la réserve. Les analyses des isotopes stables a montré que les espèces de poissons avec des niveaux trophiques mesurés plus élevés ont été capturés dans la réserve. Les rendements de captures par pêche experimentale ont été plus élevés à l’intérieur de la réserve qu’à l’extérieur, mais a diminué avec la distance du centre de la réserve. Les retombées de la réserve ne soient pas apparentes à ce jour dans les zones périphériques. Plusieurs facteurs pourraient expliquer cela: (i) le braconnage et la pêche exercée en limite de réserve pourraient masquer les effets positifs de la protection, (ii) la taille de la réserve pourrait être incompatible avec les aires de distribution naturelle des espèces de poissons considérées et enfin (iii) la réserve pourrait être trop jeune pour permettre une augmentation de la biomasse à l’extérieur de l’AMP. Ces facteurs devraient être pris en considération dans le futur plan de gestion du Cantonnement de pêche du Cap Roux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xxiv-214 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-214. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 12NICE4091
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.