Études des mécanismes d'action des lymphocytes T CD4+ dans la réponse inflammatoire chronique associée à la perte osseuse

par Thomas Ciucci

Thèse de doctorat en Immunologie et microbiologie

Sous la direction de Abdelilah Wakkach.

Soutenue en 2012

à Nice .


  • Résumé

    L’inflammation chronique est une réponse immunitaire dérégulée caractérisée par l’accumulation et l’activation excessive de nombreuses cellules immunitaires, parmi lesquelles les lymphocytes T CD+. La perte osseuse inflammatoire est une des pathologies le plus souvent associée à un grand nombre de maladies inflammatoires chroniques comme la maladie de Crohn. Toutefois, les populations de lymphocytes T impliqués et les mécanismes moléculaires à la base de cette perte osseuse restent, à ce jour, inconnus. L’association d’études in vivo et in vitro chez la souris et chez des patients atteints de cette maladie nous ont permis d’identifier une population lymphocytaire ostéoclastogénique Th17 produisant du TNF-alpha. Cette population est maintenue au sein de la moelle osseuse et induit, via les cellules stromales, une augmentation du recrutement des précurseurs ostéoclastiques et leur différenciation en ostéoclastes. Une étude menée chez les patients atteints de cette maladie a permis de confirmer la présence et le rôle de cette population chez l’homme. Dans le cadre d’inflammations chroniques de bas grade que représente l’obésité, nous avons identifié une population de cellules dendritiques capables de polariser exclusivement des cellules Th17 produisant du TNF-alpha et qui pourraient également être impliquée dans la perte osseuse associée à la prise de poids observée chez les patients obèses. Nos résultats montrent que des lymphocytes T CD4+ produisant de l’IL-17 et du TNF-alpha représentent donc une population ostéoclastogénique qui faisant le lien entre inflammation et ostéopénie est ainsi une potentielle cible diagnostique et thérapeutique dans la perte osseuse inflammatoire.

  • Titre traduit

    Mechanisms of action of CD4+ T cells implicated in chronic inflammatory response associated with bone loss


  • Résumé

    Chronic inflammation is a deregulated immune response characterized by a too important accumulation and activation of numerous cells, among them CD4+T cells. Inflammatory bone loss is the pathology mostly associated with several inflammatory diseases like Crohn’s disease. However, T cells populations and molecular mechanisms responsible of inflammatory bone loss still reaming unknown. Combination of in vivo and in vitro analysis in mice and human allows us to identify Th17 producing TNF-alpha osteoclastogenic T cell population and mechanisms linking inflammation and bone description. This population is maintained in vivo in the bone marrow and induces, via stromal cells, the recruitment of osteoclast precursors and their differentiation in osteoclast. Lastly, we confirm the presence and the osteoclatogenic effect of this population in human. In low-grade inflammation like obesity, we identify a subset of dendritic cells able to polarize mostly Th17-producing TNF-alpha CD4+T cells that could be responsible of bone loss that is observed in overweight patients. Altogether, our results showed for the first time that IL-17+ TNF-alpha+ cells represent an osteoclatogenic T cell subset witch link inflammation to bone destruction and represent a potential diagnostic and therapeutic target in inflammatory bone loss.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 150-173. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 12NICE4049
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.