Modulation mathématiques et descriptives pour l'émergence de parcours interprétatifs dans les corpus textuels : applications au corpus Mendès France (1922-1982)

par Julien Bonneau

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Damon Mayaffre.

Soutenue en 2012

à Nice .


  • Résumé

    La logométrie propose le rapprochement des pratiques lexicométriques – méthodes de comparaison statistique des textes – et des théories récentes de la linguistique textuelle à travers de nouveaux observables et de nouveaux modes d’interprétation. Dans ce cadre, nous proposons une mise en oeuvre statistique de la sémantique textuelle interprétative sur un corpus de textes de Pierre Mendès France (1922-1982) : sont construits des parcours interprétatifs qui vont du global – le corpus – vers le local – ses partitions contrastives – en considérant l’influence de la situation historico-sociale sur les textes. Ainsi, deux grandes variables qui traversent le corpus sont testées : la variable chronologique et la variable générique. Nous établissons que le corpus est structuré par ses hautes fréquences et étudions, de manière privilégiée, le vocabulaire banal. On y applique deux traitements cooccurrentiels : l’environnement cotextuel et la cooccurrence asymétrique. Le premier aboutit à la description de fonds textuels et intertextuels sur lesquels se détachent des formes sémantiques. La seconde décrit des contours rythmiques de variation lexicale qui semblent associés, dans notre corpus, à des visées argumentatives distinctes : informatives ou persuasives-explicatives.

  • Titre traduit

    Mathematics and descriptive modulations for interpretative ways in text corpora : aplication to the Mendès France corpus (1922-1982)


  • Résumé

    Statistical natural language processing (SNLP) are quantitative methods of text comparison. With logometry, SNLP and recent linguistic theories are combined to produce new tools for textual observations. Our logometric practice is a statistical application of François Rastier’s semantic theories on a corpus of Pierre Mendès France’s discurses. Our statistical way determine particularity by generality : words by paragraph, paragraphs by text, texts by corpus. We want to describe how situation – historical or social practice – influe on textual structure. To study the distribution high frequency words in the corpus, our works use two innovent tools : the cotextual environnement and the asymmetric cooccurrence. The former produces "smallworlds" : description of lexical semantic networks in texts ; the latter describes rythms of lexical variations. In our corpus, these rythms are associated to distinct argumentative values : persuasive-explanatory vs informative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (483 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 399-423. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2028(1)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2028 (2)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2028(1) Bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2028 (2) Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.