Les anthroposystèmes des marais de Bourgoin-La-Verpillière (Isère) du néolithique final à l'antiquité tardive (3000 av. J. C. -600 ap. J. -C. : archéologie du paysage et de l'environnement

par Nicolas Bernigaud

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie

Sous la direction de Frank Braemer.

Soutenue en 2012

à Nice .


  • Résumé

    Les marais de Bourgoin-La Verpillière se trouvent dans le département de l’Isère, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Vienne et de Lyon. Cette vaste dépression humide, exploitée comme pâturage et prés de fauche dès le Moyen Âge, a été asséchée au début du XIXe s. Plantés en peupleraies et champs de maïs, ces anciens marais offrent aujourd’hui au regard un paysage cultivé dont le parcellaire géométrique est structuré autour des grands canaux de drainage de la Bourbre et du Catelan. L’objectif de ce mémoire est d’étudier dans une perspective « anthroposystémique » la manière dont l’homme a exploité et transformé l’écosystème des marécages depuis plusieurs millénaires. Il s’agit d’étudier conjointement l’histoire du milieu et des pratiques humaines. Des prospections ont été engagées à l’intérieur des marais asséchés afin de cartographier les occupations archéologiques. De plus, les clichés aériens ont été étudiés à la recherche de traces fossiles d’anciens cours d’eau, de canaux et de fossés dont quelques uns ont été sondés à la pelle mécanique. Le remplissage sédimentaire de ces diverses structures a fait l’objet d’observations sédimentologiques, de datations radiocarbone et d’analyses paléobotaniques par plusieurs spécialistes (palynologie, carpologie, anthracologie). Ces recherches mettent en évidence la réalisation d’importants travaux hydrauliques entre les Âges du Fer et la fin de l’Antiquité (Ve s. Av. J. -C. -Ve s. Ap. J. -C. ). Certains systèmes de canaux dérivés des rivières sont identifiés comme des systèmes d’irrigation gravitaire destinés à l’arrosage des prairies. D’autres sont des réseaux de fossés de drainage ayant permis la mise en culture (vigne, chanvre, céréales) de portions des marais pendant l’Antiquité. La plupart des petites occupations archéologiques identifiées dans le marais datent de cette période ; elles sont interprétées comme des petites exploitations spécialisées dans des activités artisanales ou agricoles.

  • Titre traduit

    ˜The œmarshes of Bourgoin-La-Verpillière from the Neolithic period to late Antiquity : landscape and environmental archaelogy


  • Résumé

    The marshes of Bourgoin-la Verpillière are located in the Isère department, nearly forty kilometers east of Vienne and Lyon. This large and humid depression, used for pastures and mowing fields since the Middle Ages, was drained at the beginning of the 19th century AD. With poplar plantations and cornfields, these ancient marshes are presently cultivated, with a geometric parcel plan organized around the large drainage canals of the Bourbre and the Catelan. The aim of this dissertation is to study, from an « anthroposytemic» perspective, the way in which man has taken advantage of and transformed the marshes ecosystem over the last few millennia. To do so, one has to study simultaneously environmental history and human practices. Surveys were conducted within the marshes in order to map archaeological settlements. This was complemented by the study of aerial photographs to identify fossil traces of old channels, canals and ditches. A backhoe was used to dig trenches across a few of them. Their sedimentary fill was studied, dated and paleobotanical analyses conducted by specialists (palynology, paleoethnobotany, charcoal studies). Results put forward the development and construction of hydraulic structures between the Iron Age and the end of Antiquity (5th century BC-5th century AD). Some of the canal networks, which divert water from natural channels, were defined as gravity irrigation systems, which irrigated grasslands. Others are networks of ditches, which allowed for the farming of parts of the marshes (vineyards, hemp, cereals) during Antiquity. Most of the archaeological settlements recovered in the marsh date from that period. They are interpreted as small settlements specialized in artisanal and agricultural activities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p. 490-517. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2022
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2943
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.