Les progressions linguistiques des collégiens nouvellement arrivés en France : les facteurs de variabilité en didactique du français en tant que langue seconde et leurs incidences sur les compétences des apprenants

par Catherine Mendonça Dias

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Pierre Cuq.

Soutenue en 2012

à Nice .


  • Résumé

    Nous cherchons à évaluer l’impact de l’enseignement du français en tant que langue seconde sur les progressions linguistiques en français de 190 collégiens allophones, nouvellement arrivés en France, dans une même académie durant l’année scolaire 2008-2009 : quel niveau est atteint au cours de leur 3ème année en France et en fonction de quoi ? L’analyse des textes officiels nous permet de circonscrire notre échantillon. Puis, nous définissons les profils des élèves à partir des évaluations passées à leur arrivée en France. Nous étudions 80 dispositifs linguistiques, pour comprendre les propositions structurelles mises en place par l’Éducation Nationale et nous développons plus précisément les dispositifs dans lesquels sont scolarisés les collégiens de la cohorte. Nous retranscrivons les types de progressions annuelles auxquelles ils ont pu être confrontés. L’enseignement du français en tant que langue seconde est mis en perspective avec les préconisations officielles. Pour identifier le niveau linguistique atteint, suivant le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, nous nous appuyons sur les résultats obtenus aux examens du Diplôme d’Études en Langue Française et à un test linguistique proposé lors de la 3ème année. Ces résultats sont lus en fonction des facteurs d’hétérogénéité et des conditions d’apprentissage, précédemment dégagés. Ils nous permettent d’observer que le niveau B1 à l’écrit est le niveau minimum pour obtenir une orientation choisie, que trois années d’apprentissage sont au moins nécessaires pour l’atteindre lorsque l’élève est non francophone et que les progressions sont tributaires principalement des niveaux de compétences initiales. Les pratiques d’enseignement nous apprennent qu’un programme serait faisable en dépit de l’hétérogénéité des élèves. De plus, les résultats des élèves en difficultés ainsi que la formation des professeurs rendraient pertinente la mise en place d’un curriculum.

  • Titre traduit

    Linguistic progress of migrant pupils in secondary schools


  • Résumé

    Our research focuses on determining the influence of French courses as a second language on the linguistic progress of 190 recent arrivals in France within the same academy during the scholastic year 2008-2009 : which level of achievement is acquired in their third year in France ? And what is it due to specifically ? We determine student profiles based on their initial evaluations conducted on their arrival in France. We then studied 80 special classes to understand the structural framework established by the national education level. We report the annual linguistic progressions, which concern the students of our group ; afterwards the French courses as second language are compared with the official requirements. To identify the linguistic level reached, in accordance with the Common European Framework of Reference for Languages, we based our findings on the test results of the Diplôme d’Etudes en Langue Française and a linguistic test taken by the students in their third year. The results are read in accordance with the factors of heterogeneity and the scholar conditions of learning, previously brought out. It appears that the threshold level B1 in writing is necessary to gain a chosen scholarly orientation. In order to achieve this, three years of learning is needed for non-French speaking pupils at the least and it must be considered that the progress depends mainly on the initial scholar competences. The French courses reveal that a program is possible despite the students’ diversity. In addition, the result of student with difficulty and teachers training asks that a pertinent curriculum should be created.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (595 f.)
  • Annexes : Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2018 (1)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2018 (2)
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2018(1) Bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2012 NICE 2018 (2) Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.