Etude phytochimique et pharmacologique de plantes de Nouvelle-Calédonie à potentialités anti-dengue

par Paul, Dominique Coulerie

Thèse de doctorat en Chimie des substances naturelles

Sous la direction de Mohammed Nour et de Édouard Hnawia.

Soutenue en 2012

à Nouvelle Calédonie .


  • Résumé

    La flore de Nouvelle-Calédonie, de part sa richesse et son originalité, est une source potentielle de nouveaux médicaments. En portant une attention particulière aux plantes de la médecine traditionnelle, 48 plantes ont été récoltées et 91 extraits bruts testés pour différentes activités biologiques. 10 Plantes nous ont fourni des extraits inhibant la croissance de microorganismes pathogènes de l'homme et 15 plantes sont à l'origine d'extraits cytotoxiques. Ces plantes pourraient respectivement renfermer de nouveaux antibiotiques et anticancéreux. 17 plantes résentent de fortes potentialités pour la recherche de composés antiviraux, actifs contre le virus de la dengue. Le virus de la dengue (DV), contre lequel il n'existe aucun traitement aujourd'hui, touche plus de 50 millions de personnes chaque année. Afin de trouver des inhibiteurs de ce virus nous avons ciblé la protéine DV-NS5, une enzyme essentielle à la réplication et spécifique du DV. Le fractionnement bioguidé des extraits actifs de trois plantes (Myrtopsis corymbosa Guill. , Dacrydium balansae Brongn. Et Gris. , Carpolepsis laurifolia J. W Dawson) nous a alors permis d'isoler divers composés appartenant aux familles des alcaloïdes, coumarines, flavonoïdes, stérols et terpènes. Parmis ceux-ci, les flavonoïdes sont les plus puissants inhibiteurs de la DV-NS5 : certains biflavonoïdes, tels que la podocarpusflavone A (40), ont ainsi montré une concentration inhibant 50% de l'activité de la polymérase virale (CL50) inférieure à 1µm, sans montrer de cytotoxicité. L'activité de ces composés devra désormais être évaluée contre des cellules infectées par le virus de la dengue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 300 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH UNC 2012 COU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.