La politique arabo-musulmane de l'Union indienne (1947-1974), Moyen-Orient et Afrique du Nord

par Magali Grolleau-Couton

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Claude Markovits.

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Résumé

    Au lendemain de l'indépendance, le Premier ministre Jawaharal Nehru initie une politique arabo-musulmane dont les grandes lignes resteront inchangées jusqu'au débit des années soixante-dix. De Nehru au premier règne d'Indira Gandhi, l'Inde cherche à se concilier l'amitié des pays d'Afrique du Nord et d'Asie occidentale, leur apportant son appui dans leur lutte contre l'impérialisme occidental et soutenant de plus en plus fermement les arabes face à l'Israël. Pourtant, cette bonne volonté n'est pas payée de retour et Delhi essuie une succession de revers. Qu'il s'agisse du conflit sino-indien ou des guerres indo-pakistanaises, le monde arabo-musulman s'abstient généralement de lui porter secours, quand il ne se range pas du côté de son adversaire. Le maintien, envers et contre tout, de la ligne pro-arabe du gouvernement indien soulève bien des interrogations. I l répond à la fois aux objectifs d'une politique étrangère fortement marquée par la solidarité afro-asiatique et le contentieux indo-pakistanais, et d'une politique nationale visant à ménager l'importante communauté musulmane indienne. Les intérêts économiques et stratégiques, enfin, ne sont pas étrangers à l'attitude conciliante d'un pays dont la dépendance à l'égard du pétrole du Golfe s'accroît considérablement au fil des années soixante.

  • Titre traduit

    India's arab-muslim policy (1947-1974), middle east and north Africa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (902 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 855-886. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.