Le temps en contexte subordonné de la perspective de l'acquisition du français langue maternelle

par Oana Lungu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Hamida Demirdache et de Orin Percus.

Soutenue en 2012

à Nantes .

  • Titre traduit

    Tense in embedded contexts : the view from (french) child language


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    = Tene in embedded contexts, the view view from (french) child language


  • Résumé

    Cette étude examine l’interprétation du présent, du futur et du passé (imparfait et passé composé (PC)) enchâssé sous un passé en français L1. Le résultat le plus probant avec le présent est l’acceptation de la lecture simultanée non adulte. Pour expliquer ce résultat, nous suggérons que les enfants, contrairement aux adultes, interprètent le présent comme un temps zéro. Les résultats avec le futur montrent que les enfants, contrairement aux adultes, ont un futur dépendant— ils acceptent et produisent un futur dans un contexte futur avant le moment d’énonciation (ME). Selon notre analyse, le futur dépendant des enfants serait un présent zéro plus un modal futur. Les enfants acceptent et produisent également un futur sous un passé dans un contexte futur avant ME aussi bien que dans un contexte futur après ME. Nous affirmons que, dans ces cas, les enfants, comme les adultes, interprètent le futur dans le passé comme un passé zéro plus un modal futur. Sur la base de ces données, nous proposons l’Hypothèse des Temps Zéro (HTZ), selon laquelle un temps zéro— présent tôt dans la grammaire des enfants— fait surface soit comme un présent soit comme un passé. Les résultats avec l’imparfait indiquent une forte acceptation de l’imparfait dans les deux contextes futurs. Cela nous amène à formuler l’Hypothèse Modale (HM), selon laquelle les enfants interprètent l’imparfait comme un futurate. Enfin, les résultats avec le PC indiquent une acceptation non adulte du PC dans le contexte futur avant ME. Selon notre analyse, les enfants acceptent ce cas parce qu’ils assignent une interprétation futurate au PC et interprètent la composante présent du PC comme un temps zéro.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (283 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.276-283. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.