Evolution de la fonction et de l'identité professionnelle des maîtres formateurs de l'enseignement du premier degré

par Eric Maleyrot

Thèse de doctorat en Sciences de l'Education

Sous la direction de Yves Dutercq.

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Résumé

    Pour adapter le système scolaire aux mutations économiques, culturelles et sociales, de nouveaux modes de régulation des politiques d’éducation et de formation sont mis en oeuvre. Les enseignants français, comme dans d’autres pays développés, sont ainsi confrontés à des réformes successives. La réforme de la formation initiale des enseignants de 2010, dite de la masterisation des enseignants, constitue un des derniers événements institutionnels marquant ces transformations. Cette recherche porte sur l’évolution de la fonction et de l’identité professionnelle des maîtres formateurs de l’enseignement français du premier degré. Ces professionnels de l’Education nationale, peu étudiés ces deux dernières décennies, ont la particularité d’exercer une double fonction. Ils sont professeurs des écoles responsables d’une classe d’élèves dans une école primaire et ont aussi une mission de formateur en formation initiale des enseignants. S’appuyant sur un cadre théorique articulant les concepts de dispositif, d’identité professionnelle et d’épreuve, l’étude interroge d’abord les divers dispositifs qui régulent les activités de ces professionnels, avant et après la réforme de 2010. Elle rend compte de l’évolution récente de leur double fonction. Ensuite, une enquête longitudinale menée par observation participante et par entretiens compréhensifs auprès de neuf maîtres formateurs du département de Loire Atlantique, identifie les épreuves professionnelles vécues par ce groupe d’acteurs. Ces épreuves permettent d’accéder aux éléments qui construisent et transforment au cours du temps les identités professionnelles de ces maîtres formateurs.

  • Titre traduit

    French primary school mentor teachers' evolution of function and professional identity


  • Résumé

    To adapt the school system to economic, cultural and social changing, new modes of regulation in education and training policies are implemented. The teachers in France, as in other developed countries, are confronted with a series of reforms. The reform of initial teacher training in 2010, called the teachers’ “masterisation” is one of the last events marking these institutional transformations. This research focuses on the changes in the function and professional identity of French first degree mentor teachers. These professionals, hardly studied these last two decades, have the particularity to perform a dual function. These school teachers are in charge of a pupils’ class in primary school and have also a mission as trainer in initial teacher training. Based on a theoretical framework linking the concepts of institutional arrangement, professional identity and professional ordeal, the study first queries the various institutional arrangements that regulate these professionals' activities before and after the 2010 reform. It highlights the latest developments in their dual function. Then, a longitudinal survey, through participant observation and comprehensive interviews with nine mentor teachers employed in the department of Loire-Atlantique, identifies professional ordeals experienced by this group. These ordeals provide access to elements that construct and transform over time these mentor teachers’ professional identities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (493 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 321-331. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.