Fictions du pouvoir et pouvoir de la fiction : les romans du dictateur à la première personne

par Cécile Brochard

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Alain-Michel Boyer.

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Fiction of power of fiction : the dictator novel in the first-person


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le monstrueux est-il indicible ? La question relève du paradoxe : si l'horreur et l'inhumanité trouvent peu d'expression à la hauteur de leur excès, le monstrueux doit malgré tout être montré, car monstrum est son étymon. Qui plus est, dès lors que le monstre ne relève pas d'une anomalie tératologique mais prend la figure très humaine du bourreau, se pose la question de sa représentation par la littérature. Comment celle-ci peut-elle donner forme à l'informe ? Faire le choix d'un roman à la première personne tourné vers la subjectivité du criminel impose une interrogation éthique, d'autant plus lorsqu'il s'agit de crimes historiques : comment le roman peut-il articuler écriture personnelle du dictateur et engagement du romancier ? Lieux privilégiés d'une parole directe du dictateur, ces fictions au premier rang desquelles figurent Yo el Supremo de Roa Bastos, El otono del patriarca de Garcia Marquez, El recurso del método de carpentier, Autobiografia del general Franco de Vazquez Montalban, the Coup d'Updike ou encore Le protecteur de Bourbon Busset, constituent de singuliers romans du pouvoir : que disent-ils qu'eux seuls peuvent dire ? Partant de l'énigmatique formule de Kundera, nous tenterons de saisir la spécificité de cette méditation romanesque au-delà de la critique traditionnelle inhérente aux romans du dictateur. A la lumière de l'anthropologie littéraire, entre mythe moderne et quête identitaire, ces romans du scandale disent le monde du pouvoir, l'excès de l'omnipotence en même temps que son échec et sa solitude essentielle : serait-ce alors dans l'expérience de la désolation livrée au lecteur que résiderait la singularité de ces romans ?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par H. Champion à Paris

Écrire le pouvoir : les romans du dictateur à la première personne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (684 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 645-679. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Écrire le pouvoir : les romans du dictateur à la première personne
  • Dans la collection : Bibliothèque de littérature générale et comparée , 133 , 1262-2850
  • Détails : 1 vol. (362 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2792-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [343]-354. Notes bibliogr.. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.