Stéréotypes et représentations du soi-même et de l'autre en France et au Japon : regards croisés sur les français et les japonais

par Kumiko Ishimaru

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Olga Galatanu.

Soutenue en 2012

à Nantes .


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur les représentations discursives et les stéréotypes du soi-même et de l'autre en France et au Japon. Nous avons d'abord analysé des articles de la presse écrite française sur le « syndrome de Paris » (une maladie psychologique chez les Japonais qui se manifeste en France à cause d'un choc culturel entre le Paris rêvé et le Paris réel), c'est-à-dire que nous avons procédé à l'analyse des images et des regards croisés (autostéréotypes et hétérostéréotypes) en France et au Japon. Ensuite, nous avons examiné l'image de Paris et celle de la France dans la presse féminine japonaise en catégorisant les contenus sémantiques de ses énoncés, car les magazins féminins sont un lieu de la construction des discours stéréotypés, qui peuvent influencer les lectrices japonaises. Enfin, nous avons réalisé une enquête sur les représentations et stéréotypes réciproques auprès de 201 étudiants et de 182 étudiants japonais dans le but de confronter nos résultats au monde réel et de comparer avec nos analyses précédentes.

  • Titre traduit

    Stereotypes, representation of the self and the other in France and Japan : cross perspectives on the french and the Japanese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 257-266. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.